A la une
Publié il y a 7 mois - Mise à jour le 09.04.2022 - thierry-allard - 2 min  - vu 146 fois

LA RÉCAP’ Tourisme militaire / La Maison de l’entreprise sans les patrons / Du boulot !

La Maison de l'entreprise, futur siège de la CCI Photo DR

(Photo Archives Anthony Maurin).

Tous les samedis à 19h, Objectif Gard vous propose un rendez-vous sous la forme d’un flash-back sur les événements, petits ou grands, qui ont ponctué la semaine. C’est parti pour la Récap’ !

Tourisme militaire. On vous en parle depuis quelques jours, la Légion étrangère, et plus précisément le 2e Régiment étranger d’infanterie, est en train de racheter une ferme au pied du col Saint-Pierre, à Saint-Jean-du-Gard. L’idée étant d’offrir un nouveau théâtre d’entraînement aux militaires, sur le modèle du Camp des Garrigues, mais aussi de permettre aux légionnaires de se retrouver en famille dans les Cévennes. Les Cévennes, terre de résistants s’il en est, où certains ne voient pas d’un très bon oeil l’implantation de la Légion à la place d’une paisible ferme. Dans une interview sur Objectif Gard cette semaine, le colonel Geoffroy Desgrées du Loû, chef de corps du régiment, a tenté de rassurer les sceptiques. Avec plusieurs arguments, dont un qu’on n’avait pas vu venir : « Le territoire peut en attendre un surcroît de tourisme ». En effet, « le régiment, ce sont 1 300 cadres et légionnaires, 250 familles, 600 enfants », poursuit le gradé, qui y voit aussi une manne pour la consommation locale. Du tourisme militaire, fallait y penser ! Reste à voir les opposants n’y verront pas plutôt une Fantaisie militaire.

La Maison de l’entreprise sans les patrons. Des bons pères de famille, ces chefs d’entreprises. Ainsi, l’UPE 30, la représentation locale du syndicat des grands patrons le Medef, renonce à s’installer dans la future Maison de l’entreprise portée par la CCI Gard et son président Éric Giraudier. En cause, le montant des travaux, 10,6 millions d’euros, justifié par le caractère innovant du bâtiment, labellisé « Bâtiment durable Occitanie niveau Or ». Or massif donc, puisque l’UPE 30 n’a plus les moyens de suivre. Et son président Marco Lucca de nous confier cette semaine : « Je ne veux pas être le président qui fera couler l’association. » Il est aussi opportun de préciser que dans son rapport publié fin 2021, la Chambre régionale des comptes Occitanie remettait en cause le partenariat entre CCI et UPE 30 sur ce projet, partenariat qui a donc vécu. Ce retrait ne remet pas en cause le projet d’après la CCI Gard, qui y voit même une potentielle aubaine pour « répondre favorablement à d'autres opportunités sur le patrimoine restant. » Une position que l’on pourrait résumer comme suit : en l’absence des bons pères de famille, soyons flexibles, agiles et disruptifs ! 

Du boulot ! Qui a dit qu’il n’y avait pas de travail dans nos contrées ? Cette semaine, on apprenait que les deux géants du nucléaire EDF et Orano, bien représentés chez nous à Marcoule et pas loin à Tricastin, recrutent 300 alternants sur le quart sud-est. Et si vous êtes plutôt vieilles pierres qu’atome, l’Institut national des recherches archéologiques préventives recrute pour sa part 200 archéologues partout en France. Et si ça ne vous branche toujours pas, il vous reste la Légion étrangère et le bon air des Cévennes ! 

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Thierry Allard

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais