A la une
Publié il y a 10 mois - Mise à jour le 04.01.2022 - corentin-migoule - 2 min  - vu 544 fois

L'ANNÉE VUE PAR... Philippe Ribot : "J'espère pouvoir compter sur la 4e circonscription"

Philippe Ribot, maire de Saint-Privat-des-Vieux. (Photo Objectif Gard)

À l'heure d'entamer 2022, Objectif Gard propose aux personnalités politiques de livrer leur regard sur l'année écoulée et se projeter sur celle à venir. Aujourd'hui, c'est le maire de Saint-Privat-des-Vieux, Philippe Ribot, par ailleurs président de l'association des maires du Gard, qui se prête à l'exercice. 

Objectif Gard : Quel a été votre meilleur souvenir de 2021 ? 

Philippe Ribot : C'est ma réélection au Département et surtout la capacité du Centre et de la Droite à s'unir pour remporter les trois cantons alésiens. Ce qui prouve que quand on travaille ensemble on remporte plus facilement les batailles électorales.

Et le pire ? 

C'est le fait de se retrouver malgré tout en minorité au Département car on a perdu en raison de nos divisions et de l'impréparation, notamment sur Nîmes. J'essaie malgré tout d'être dans une démarche constructive au Conseil départemental en proposant quelque chose à chaque fois que j'interviens.

Qui a été, selon vous, la personnalité de l’année ? 

Je ne sais pas si c'est véritablement la personnalité de l'année, mais en tant que grand fan des Rolling Stones, le décès de Charlie Watts m'a peiné car c'est la fin d'une histoire pour un groupe qui a marqué les cinquante dernières années dans la musique pop/rock. C'était un très bon musicien, discret et emblématique.

Qui sera celle de 2022 ? 

Assurément, ce sera le futur ou la future président(e) de la République. On est à la croisée des chemins à l'heure où des courants extrêmes et populistes prennent de plus en plus de place dans notre pays. Ils surfent sur des problématiques à la fois réelles, mais aussi largement fantasmées ou supposées. J'espère que celui ou celle qui sera élu(e) saura se projeter sur les cinq prochaines années et parviendra à rassembler les Français autour d'un projet commun.

Année électorale oblige : votre pronostic pour la présidentielle ? 

Je crois que Valérie Pécresse peut créer la surprise. C'est quelqu'un de très structuré intellectuellement, qui a fait ses preuves au Gouvernement et à la tête de sa région. Elle a peut-être un petit déficit de popularité, mais il peut être comblé pendant la campagne. Sans poursuivre les chimères zemmouristes, il conviendra d'arriver à rassembler la Droite et le Centre.

Et pour les législatives sur votre circonscription ? 

C'est un peu prématuré. Les investitures vont être officialisées dans les jours qui viennent. On sait très bien que pour tous les partis c'est au niveau national que sont délivrées les investitures. J'espère pouvoir compter sur la 4e circonscription, dans une démarche de rassemblement de la Droite et du Centre. Toute autre manœuvre n'aurait pas de sens et serait vouée à l'échec. Après il faut voir si on veut vraiment gagner. Moi je veux gagner !

Propos recueillis par Corentin Migoule

Interview réalisée le mercredi 29 décembre 2021 alors l'investiture de certains candidats n'avait pas encore été officialisée.

Corentin Migoule

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais