A la une
Publié il y a 5 mois - Mise à jour le 19.06.2022 - francois-desmeures - 2 min  - vu 649 fois

LÉGISLATIVES 5e circonscription : Michel Sala transforme l'essai en douceur

(Photo François Desmeures / Objectif Gard)

Michel Sala attentif aux résultats nationaux (photo François Desmeures / Objectif Gard)

En ballottage très favorable après le premier tour (33,48%, soit près de 10 points d'avance sur le RN Jean-Marie Launay), l'insoumis et maire de Saint-Félix-de-Pallières, Michel Sala, emporte le siège de député pour la Nouvelle alliance populaire, écologique et sociale (Nupes) avec 53% des suffrages exprimés. Une exception dans le département. 

Les visages étaient partagés, ce dimanche soir, autour de la permanence parlementaire de Michel Sala, entre satisfaction de voir son candidat élu, grimace devant un score qu'on espérait plus flatteur et rage de voir le Rassemblement national aussi haut dans le pays, a fortiori dans la région et le département. Le candidat Nupes, Michel Sala, a engrangé 6 548 voix de plus qu'au premier tour. En face, celui du Rassemblement national, Jean-Marie Launay, a fait le plein. Alors que les réserves des deux autres candidats d'extrême-Droite laissaient supposer un report évident d'environ 2 500 voix, il en reçoit près de 9 000 de plus. Difficile, alors, de ne pas imaginer qu'une bonne part des électorats de Léa Boyer et de Catherine Daufès-Roux se soient reportés sur le candidat du RN.

Si le nouveau député du Gard s'est montré satisfait pour trois raisons - pour la circonscription, que le Nupes soit première force d'opposition et que "la politique de Macron soit balayée" - il s'est dit très préoccupé du score du Rassemblement national, au niveau local et national. Les militants présents avaient beau pousser des cris de joie face aux défaites de Christophe Castaner et Richard Ferrand, ou des sifflets pour la réélection de Damien Abad, une frange de la salle avait le succès modeste. Livide, Arnaud Bord, sèchement battu sur la 4e circonscription, est apparu dans la permanence alors que Michel Sala, ému, dédiait la victoire à sa femme disparue l'an dernier. À l'extérieur, entre élus de Gauche la discussion portait plus sur les scores de l'extrême-Droite et l'ingouvernabilité qui mènerait, à terme, à une dissolution que sur la victoire dans la 5e circonscription du Gard...

François Desmeures

francois.desmeures@objectifgard.com

François Desmeures

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais