A la une
Publié il y a 11 mois - Mise à jour le 13.12.2021 - nicolas-dhombres - 2 min  - vu 237 fois

LES DÉBATS DE 13H "Primaire populaire" de la Gauche et fermeture des discothèques

Vendredi soir, sur le plateau de Bonsoir le Gard, les journalistes, sociétaires et invités ont comme d'habitude débattu de plusieurs thèmes d'actualité. Une petite séance de rattrapage pour ceux qui ont manqué l'émission avec un menu riche et varié : "primaire populaire" de la Gauche et fermeture des discothèques.

Après avoir constaté le succès du congrès Les Républicains, la candidate socialiste à la présidentielle, Anne Hidalgo, en délicatesse dans les sondages, a proposé mercredi l'organisation d'une primaire à Gauche. Un revirement de position dans l’espoir d’une candidature commune pour éviter de faire de la figuration en 2022 et creuser un peu plus le trou béant laissé par le Parti socialiste depuis le départ de l’Élysée de François Hollande. Mais les deux candidats susceptibles de participer à ce système de départage, Yannick Jadot pour Europe Ecologie les Verts et Jean-Luc Mélenchon pour La France Insoumise, lui ont claqué immédiatement la porte au nez. Dommage pour un peuple de Gauche qui n’a pas envie d’un réveil brutal en mai prochain alors que la pré-campagne est déjà centrée sur les thèmes de l’extrême-Droite. Une candidate pourrait mettre tout le monde d’accord, c’est Christiane Taubira. L’ancienne Garde des sceaux, populaire chez les sympathisants de Gauche, envisagerait de se lancer dans l’aventure prochainement. Une bonne nouvelle qui éviterait une humiliation dans quelques mois…

***

La 5e vague a déjà fait ses premières victimes : les discothèques. C’est le Premier ministre lui-même qu’il l’a annoncé : cette fermeture temporaire pour quatre semaines doit permettre de réduire la propagation du virus. Le Gouvernement s’appuie sur une récente étude de l’Institut Pasteur selon laquelle les discothèques seraient des lieux à haut risque de transmission, les particules restant plus facilement en suspension. Ce que contestent les dirigeants de discothèques qui considèrent cette mesure d’autant plus injuste qu’ils ont joué le jeu en matière de contrôles, en demandant notamment à chaque fois le pass sanitaire. Le décret paru au Journal Officiel va d’ailleurs plus loin. Il interdit aussi l’accès aux pistes de danse dans les bars et restaurants. Une nouvelle qui arrive au mauvais moment. Le mois de décembre est traditionnellement un bon mois avec le réveillon du Nouvel An qui représente un chiffre d’affaires significatif. Pour se racheter, Jean Castex promet des indemnités et des aides appropriées. Mais est-ce suffisant ?

Les débats en vidéo :

Nicolas Dhombres

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais