Publié il y a 2 ans - Mise à jour le 23.11.2021 - corentin-migoule - 3 min  - vu 1092 fois

L'IMAGE DU JOUR En pleine mutation, Forest Parc reçoit ses toboggans géants

Les toboggans géants, qui représentent 22 tonnes de métal, ont été livrés chez Aqua Forest dans la nuit de lundi à mardi. (Photo Aqua Forest / DR)

À Bagard, Forest Parc s'apprête à devenir Aqua Forest. Depuis six mois, les ouvriers sont à pied d'œuvre pour livrer à temps un chantier colossal, qui a pris une nouvelle dimension avec la réception et le montage des toboggans géants ce mardi.

Depuis notre reportage réalisé en avril dernier (revoir ici) à l'occasion des premiers coups de godets, Forest Parc a bien changé d'allure. Le site, implanté sur trois hectares de forêt à la sortie de Bagard en direction d'Anduze, au bord de la départementale 910A, ne se limite plus à ses activités d’accrobranche, d’escape game et de laser game.

En pleine mutation, Forest Parc s'apprête à devenir Aqua Forest. Car en six mois, les entreprises locales choisies par des dirigeants partisans du "tourisme vert", n'ont pas chômé. "Le terrassier, Michel TP, a d'abord fait un énorme travail pour enlever la terre végétale sur l'ensemble de la nouvelle zone (près d'un hectare) et a agrandi le parking", se souvient sans mal Arnaud Favier, cogérant.

Après quoi, Aquatiris, société basée à Martignargues, près de Vézénobres, a creusé le bassin de phyto-épuration, destiné à permettre une gestion écologique des eaux usées. L'entreprise générargaise Piscine naturelle du Bruel s'est ensuite chargée de creuser l'impressionnant bassin de traitement (55 mètres de long pour 10 mètres de large), ainsi que l'immense bassin de baignade (45 mètres de long, 25 mètres de large au maximum), d'une profondeur de quatre mètres afin d'assurer la réception sécurisée des usagers du "water-jump".

Arnaud Favier en pleine inspection du bassin de phyto-épuration. (Photo Corentin Migoule)

Déjà bien avancé en dépit de quelques surcoûts relatifs à des délais de livraisons et au prix des matières premières qui explosent, le chantier a pris une toute autre envergure ce mardi 23 novembre, au lendemain de la réception des deux toboggans géants (huit mètres de haut) desquels s'élanceront les plus téméraires. "Là je me rends compte qu'on rentre dans la dernière ligne droite", savoure Arnaud Favier, gardant un œil sur les ouvriers en plein montage de la structure métallique.

"Dernière ligne droite", c'est d'ailleurs le titre que pourrait endosser le futur reportage auquel le dernier nommé et Flavien Béal, créateur du parc, vont prendre part. Ces derniers jours, les équipes d'une grande chaîne nationale ont en effet investi le site bagardois pour y réaliser un tournage dans le cadre d'une émission hebdomadaire de télévision qui réunit quatre millions de téléspectateurs en moyenne ! Une aubaine pour les deux cogérants d'Aqua Forest, inscrits dans une démarche vertueuse depuis le premier jour de la création de ce parc de loisirs nature.

Ouverture prévue au printemps prochain

Dans les semaines à venir, un accueil commun verra le jour sur ce nouvel espace, tandis qu’une aire de restauration sera érigée à partir de deux containers aménagés où seront proposés des produits bios, locaux et favorisant les circuits courts. L’ensemble ne tardera pas à être généreusement végétalisé par les plantations récentes à base d’essences locales non-allergènes.

Quant à l'ouverture d'Aqua Forest, les gérants espèrent secrètement qu'elle pourra avoir lieu à la fin du mois d'avril 2022, "pour profiter de la première semaine des vacances scolaires", justifie Arnaud Favier, qui se contentera malgré tout bien volontiers d'un lancement quelques jours plus tard, au début du mois de mai, comme initialement prévu. Assurément, associant à un caractère vertueux l'audace et la nouveauté, ce projet situé à deux pas du train à vapeur des Cévennes, réunit tous les ingrédients pour devenir une locomotive touristique d'Alès Agglomération.

Corentin Migoule

Corentin Migoule

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio