A la une
Publié il y a 2 mois - Mise à jour le 24.09.2022 - anthony-maurin - 2 min  - vu 195 fois

L'OEIL DANS L'OBJECTIF L'actualité de la semaine en images

De leur bureau situé au Centre Inter-Urbain de Vidéo-Protection, les agents de la Police municipale peuvent à présent dresser des contraventions spécifiques (Photo Anthony Maurin).

Chaque samedi, à midi, Objectif Gard vous propose de jeter un œil dans le rétro et de revenir en images sur l'actualité de la semaine écoulée.

Grève et manifestation au CHU de Nimes/ Infirmière de l'hôpital du Grau-Roi (Yannick Pons). • Yannick Pons

Une journée de mobilisation en milieu hospitalier. Avant une mobilisation plus générale le 29 septembre, la CGT appelait le secteur santé à des débrayages le jeudi 22 septembre dernier. Des piquets de grève et prises de paroles ont eu lieu devant les unités hospitalières de Nîmes, Alès et Uzès. Manque de personnels et dégradation du système de santé figuraient au menu des discours.

La vidéo-verbalisation débarque à Nîmes (Photo Anthony Maurin).

Souriez vous êtes filmés avec l'arrivée de la vidéo-verbalisation à Nîmes. La vidéo-verbalisation est un enjeu crucial au coeur de thématiques telles que la sécurité routière et la sécurité à la personne. La ville de Nîmes lance son utilisation sur des secteurs précis. Ce nouveau moyen de répression aura pour finalité légale la prévention des atteintes à la sécurité des personnes et des biens dans des lieux exposés à des risques d’agression, de vol ou de trafic de stupéfiants ; la protection des bâtiments et des installations publics et de leurs abords ; la régulation des flux de transport ; la constatation des infractions aux règles de la circulation et, plus récemment, la prévention et la constatation des infractions relatives à l’abandon d’ordures, de déchets, de matériaux ou d’autres objets. Soit en totalité une douzaine d’infractions.

Amal Couvreur, conseillère régionale et départementale, le Colonel Didier Ressayre, commandant en second le groupement de gendarmerie du Gard, Philippe Marchal, président de l’Ufolep et Cyril Le Normand, directeur académique adjoint des services de l'éducation nationale du Gard, ont remis les diplômes à la première promotion des cadets de la gendarmerie. (Photo : S.Ma/ObjectifGard)

Les premiers cadets de la gendarmerie sont diplômés. La promotion 2021-2022 des cadets de la gendarmerie a officiellement achevé sa formation le dimanche 18 septembre dernier. La relève est d’ores et déjà assurée. 22 lycéens et étudiants âgés de 15 à 18 ans, ont ainsi validé la deuxième étape (mission d’intérêt général) du Service national universel, un dispositif auquel les gendarmes gardois ont adhéré pour la première fois. Certains ont également reçu un diplôme de secourisme.

Un très grand Juan Leal, ici juste avant de se faire prendre par son Victoriano del Rio (Photo Archives Anthony Maurin). • Anthony MAURIN

Juan Leal marque la feria des Vendanges par son courage. Face à une bonne petite corrida de Victoriano del Rio, Juan Leal (oreille et blessure) défilait au coté du Péruvien Andrés Roca Rey (silence et silence mais oreille sur le second toro de Juan Leal) et faisait partie de la cérémonie de confirmation d’Isaac Fonseca (salut et deux oreilles). L'Arlésien s'est montré sous un jour héroïque en se faisant prendre à deux reprises et en revenant systématiquement en piste. Son dernier passage, après un long moment à l'infirmerie où il aurait fait une mauvaise réaction à un produit, lui a ôté toute capacité de lucidité et son entourage lui a intimé l'ordre d'arrêter et de partir à l'hôpital.

Anthony Maurin

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais