A la une
Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 21.10.2022 - corentin-migoule - 2 min  - vu 671 fois

MIDI VILLAGES Pour un meilleur accueil des visiteurs, le château de Tornac bientôt rénové

Le château de Tornac est situé sur un éperon rocheux à près de 180m d'altitude. (Photo Corentin Migoule)

Le château de Tornac est situé sur un éperon rocheux à près de 180m d'altitude. (Photo Corentin Migoule)

Propriété de deux communes, le château de Tornac, près d'Anduze, s'apprête à faire l'objet d'une rénovation sous l'impulsion du Syndicat intercommunal à vocation unique (SIVU). Cette vaste opération de mise en sécurité doit rendre le site plus accueillant et consolider sa dimension touristique.

Patrimoine bâti remarquable, inscrit à la liste des Monuments historiques depuis 1984, l’édifice situé sur un éperon rocheux est accessible au public gratuitement, à l'issue d'une petite balade digestive d'à peine 400 mètres (en montée) après avoir garé sa voiture sur un parking prévu à cet effet, près du Gardon. Le jeudi 13 octobre dernier, les élus communautaires d’Alès Agglomération ont voté à l’unanimité une subvention de 22 500 euros à destination du Syndicat intercommunal à vocation unique (SIVU) qui assure depuis 2004 la gestion du château de Tornac, propriété de la commune éponyme et de sa voisine, Anduze.

Grâce à cette subvention de l’Agglo, à laquelle s’ajoutent des fonds de concours de plusieurs partenaires (direction régionale des affaires culturelles, Conseil régional et Conseil départemental) portant l'investissement total à plus de 150 000 euros hors taxes, le SIVU s’apprête à entreprendre la mise en sécurité des voûtes, la reconstitution de la partie de voute effondrée, et l’aménagement d’un niveau de sol de circulation dans la cour castrale, entre autres.

Le château Tornac, théâtre d'évènements culturels dès l'été prochain ?

"On a estimé nécessaire d'entreprendre des travaux sur toute la partie du sous sol du bâtiment Renaissance pour pouvoir ouvrir l'accès à la cour castrale au public. Car aujourd'hui c'est assez dangereux de se promener sur les voûtes qui ne sont pas consolidées", explique Catherine Servouse, première adjointe à la mairie de Tornac, et membre titulaire du syndicat intercommunal à vocation unique (SIVU) qui gère le château. Et d'ajouter : "On va lancer l'appel d'offres d'ici la fin de l'année."

Il s'agira, pour l'entreprise retenue, de décaisser l’ensemble du sous-sol pour accéder à la citerne, laquelle représente "un vestige intéressant", de consolider les enduits qui la recouvre, de protéger des intempéries et des infiltrations le sol de la surface extérieure de la voute qui surplombe la citerne par une chape de chaux. À l'issue des travaux de restauration, l'intérieur du château sera ouvert au public. Mais alors que le début du chantier est vivement espéré pour le début de l'année 2023, celui-ci ne s'achèverait au mieux que plusieurs mois plus tard, idéalement avant l'été.

Et si les communautaires d'Alès Agglo ont voté à l'unanimité l'octroi d'une offre exceptionnelle de concours au SIVU, c'est parce qu'ils y ont perçu "un intérêt pour la mise en œuvre de la compétence 'Promotion du tourisme'". Car dotée de ce qui faisait office de petite estrade, la cour du château, laquelle accueillait jadis des représentations théâtrales, pourrait renouer avec son passé culturel. "Après les travaux, on aimerait redynamiser le château sur le plan évènementiel", confirme en ce sens Catherine Servouse, qui évoque la tenue d'un premier évènement le 26 novembre prochain.

Corentin Migoule

Corentin Migoule

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais