A la une
Publié il y a 4 ans - Mise à jour le 15.04.2018 - boris-de-la-cruz - 2 min  - vu 2515 fois

NÎMES Arrêté après des violences à l'hôpital, il reconnaît le braquage d'un restaurant

Hôpital Carémeau de Nîmes, photo archive Objectif Gard

Violences et arrestation au CHU

Un homme d'une vingtaine d'années a été interpellé, jeudi soir par un équipage de la police nationale, après des violences sur du personnel soignant du CHU Carémeau de Nîmes. Cet homme se serait présenté aux urgences et aurait exigé de voir sa copine qui avait été admise un petit peu plus tôt dans le service... En soins, les salariés du CHU lui ont demandé d'attendre. Le jeune homme n'a pas accepté et aurait frappé d'un coup de poing un employé de l'hôpital. Arrêté juste après par la police appelée en renfort, le mis en cause a été placé en garde à vue

Altercation avec un automobiliste

Mais le dossier de l'agression à l'hôpital va rapidement rebondir sur d'autres faits. En effet, ce jeune, juste avant de se rendre dans l'établissement de santé, a eu une altercation houleuse avec un automobiliste. Il a même abandonné son véhicule vert pomme à quelques centaines de mètres de l'hôpital pour se rendre au chevet de sa belle. Il a admis durant sa garde à vue avoir abandonné sa voiture. Un véhicule qui avait été repéré deux jours plus tôt sur les lieux d'un braquage. Le restaurant Buffalo Grill de ville active à Nîmes avait été victime, mardi dernier à 21 h, d'un vol à main armée. La caisse du commerce avait été subtilisée sous la menace et près de 100 euros dérobés.

Braquage à Buffalo grill

Interrogé sur ce braquage au restaurant, l'agresseur des urgences va passer à table... Il a reconnu être celui qui avait le visage dissimulé pour pénétrer et menacer la direction de l'établissement avant de partir avec la maigre caisse. Après 48h de garde à vue, le mis en cause a été déféré, samedi, au parquet de Nîmes... Il a été écroué en attendant sa comparution immédiate de mardi prochain. Il est poursuivi pour l'agression du personnel soignant, pour des violences sur un automobiliste et pour l'extorsion au préjudice du Buffalo Grill. Son complice, qui est resté dans la voiture lors du braquage, a été placé sous contrôle judiciaire. Ce dernier est renvoyé devant le tribunal correctionnel pour " complicité d'extorsion ".

Boris De la Cruz

Boris De la Cruz

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais