A la une
Publié il y a 6 ans - Mise à jour le 13.10.2016 - baptiste-manzinali - 1 min  - vu 273 fois

NÎMES Au Service de prévision des crues (SPC), la vigilance est de mise

Le Préfet du Gard Didier Lauga en visite au SPC ce jeudi. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)

Alors que le département vient de passer en Alerte Orange-Inondation, le Préfet du Gard s'est déplacé dans les locaux du Service de prévision des crues.

Les cartes sont formelles, de grosses précipitations sont à prévoir sur le bassin méditerranéen. Mais le Gard semble pour le moment épargné par les quantités d'eau qui se déversent en ce moment sur nos voisins héraultais. "Il y a eu dans le passé très peu de cas où les deux départements étaient touchés sévèrement" tempère Yann Laborda, responsable de l'unité des prévisions au SPC. Mais le niveau de vigilance doit resté élevé, compte tenu de l'évolution que pourraient prendre les évènements. "On s'est déjà fait surprendre" reconnait Pierre Yves Valantin, faisant référence au 25 octobre 2015. Car certains paramètres restent difficilement mesurables malgré l'effort qui a été fait dans les relevés des cours d'eau gardois. Depuis cet été, le site Vigicrue affiche les données en temps réel sur différents points stratégiques. "Pour l'instant, les cours d'eau montent et se saturent, mais la situation reste assez stable." Des débordements sont toutefois envisageables selon les quantités d'eau qui tomberont dans la nuit et ce vendredi.

Pour le moment, le Préfet du Gard Didier Lauga, a étendu l'interdiction des transports scolaires à l'ensemble du département pour la journée de vendredi. Un point sera fait demain matin pour l'ensemble des transports en commun.

Baptiste Manzinali

Baptiste Manzinali

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais