Publié il y a 3 ans - Mise à jour le 24.03.2021 - coralie-mollaret - 2 min  - vu 4028 fois

NÎMES MÉTROPOLE L’Éerie, le campus universitaire de l'Agglo à la vente

Photo Eerie - Vue panorama

France Domaine a évalué l’ensemble du site l’Éerie à 8 M€. Nîmes Métropole cherche des porteurs de projets capables de renforcer l’enseignement supérieur et la formation professionnelle.

Au pouvoir depuis juillet, le président Franck Proust imprime sa marque à l’Agglo. En 2015, lui et ses camarades de la Droite nîmoise, s’étaient vivement opposés au projet du président Centriste de l’époque, Yvan Lachaud, d’acheter le site de l’Éerie (École pour les études et la recherche en informatique et électronique) situé sur le parc Georges Besse. Un achat de 5,6 M€ qui aurait nécessité par la suite près de 4 M€ de travaux.

Conserver l’identité du site

Désormais à la manœuvre, l’exécutif Les Républicains vient de mettre en vente le site, estimé à 8 M€ par France Domaine. Une vente qui se découpe en deux lots avec d’un côté, le restaurant de 827 m2 et de l’autre, l’immeuble Éerie pouvant accueillir 700 élèves et un terrain à bâtir pour une superficie totale de 19 400 m2. En proie à des difficultés financières, l’action de Nîmes Métropole est en cohérence avec sa volonté de se recentrer sur ses « compétences obligatoires. » 

L’Agglo souhaite toutefois garder un œil sur le devenir de l'Éerie. La vente se fera sous forme d’appel à projets. L’offre déjà existante - notamment la présence de l’école d’ingénieur ISEN, de Créajeux ou le centre de formation de la SAUR - ne pourra pas être supprimée. Idem pour le restaurant. Au contraire, il faudra que l'intéressé renforce les activités tournées vers l’enseignement supérieur, la formation professionnelle ou encore l'activité tertiaires comme l'accueil d’entreprises. 

13 dossiers retirés

Le date butoir pour le dépôt des candidatures a été fixée le 30 avril à midi. Treize dossiers de candidature ont été retirés. L’Agglo rappelle, qu’à quelques pas du site, l’immeuble Formeum de la CCI Gard (Chambre de commerce et d'industrie) est également à la vente. Cette structure, qui œuvre aussi dans d’enseignement et la formation, présente une superficie de 4 900 m2. De quoi « rendre possible la réalisation d’un projet unique sur un périmètre plus vaste », souffle l’Agglo. À suivre... 

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com

Coralie Mollaret

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio