A la une
Publié il y a 6 mois - Mise à jour le 12.07.2022 - anthony-maurin - 3 min  - vu 216 fois

NÎMES Mettez-vous au frais et admirez les Étrusques

Gardez l'oeil et allez au sous-sol pour voir l'exposition temporaire sur les Étrusques ! (Photo Archives Anthony Maurin).

(Photo Archives Anthony Maurin).

Parmi l’ensemble des civilisations méditerranéennes de l’Antiquité, la population étrusque était l’une des plus raffinées et fascinantes, mais elle est pourtant aujourd’hui l’une des moins connues du grand public. À découvrir sans hésitation au Musée de la romanité !

Cette exposition vous invite à partir sur les traces de ce peuple antique, particulier et très en avance sur son temps. Pendant des siècles, avant que la grande puissance de Rome ne prenne son essor, il a occupé le centre de la péninsule italique (Toscane, Ombrie, Latium), en contact étroit avec les autres civilisations qui peuplaient les côtes de la Méditerranée.

Les Étrusques se caractérisent par un style de vie raffiné et un riche savoir-faire, comme en attestent leurs splendides réalisations artisanales, leur surprenante habileté dans le travail des métaux et des pierres précieuses, ou encore leurs connaissances pointues en architecture et en urbanisme. Leur culture évoluée s’est enrichie au contact des mondes grec et phénicien et des grands empires de la Méditerranée orientale, tout en conservant sa propre identité. La civilisation étrusque a laissé un héritage culturel extraordinaire qui marquera profondément la Rome antique.

(Photo Archives Anthony Maurin).

Développement du commerce, structure sociale, politique et urbaine, influence, religion, pratiques rituelles, funéraires seront mis en lumière par des prêts d’œuvres exceptionnels provenant du Musée archéologique national de Florence et du Musée étrusque "Guarnacci" de Volterra. Le parcours sera enrichi de pièces issues de la collection Campana présentée au Musée de la romanité, ainsi que d’objets provenant de fouilles archéologiques, notamment des fouilles sous-marines, menées en Gaule méridionale.

Il avait une bonne bouille (Photo Archives Anthony Maurin).

Plus de 140 oeuvres sont présentées : objets de la vie courante, amphores, urnes cinéraires, attirail de guerre, bijoux, statuettes... Des vidéos, des projections, des dispositifs technologiques et interactifs, des reconstitutions et des moyens d'information rythment la visite, parmi lesquels une salle "immersive" pour faire l’expérience d’un voyage au coeur des mondes étrusques.

Pour enrichir votre visite, une programmation de visites guidées et de conférences vous permettront de découvrir tous les secrets de la civilisation étrusque. Et pour les familles, un livret d’aide à la visite jeune public a été édité, disponible à l’accueil du musée.

(Photo Archives Anthony Maurin).

Depuis toujours, les Étrusques sont considérés comme un peuple particulier, fascinant, mystérieux. Leurs contemporains les définissent comme étant "anciens, différents de tous les autres". Des gens de la terre mais aussi de la mer, capables d’imposer pendant des siècles un véritable contrôle commercial sur toute la Méditerranée avec les Phéniciens et les Grecs.

L’histoire de ce peuple d’habiles navigateurs et d’artisans raffinés se développe à partir du IXe siècle avant JC, connaît son apogée entre le VIIe et le Ve siècle, et finit par tomber progressivement sous la domination de Rome, entre le IVe et le Ier siècle avant notre ère.

(Photo Archives Anthony Maurin).

L’exposition présente le cadre historico-géographique de l’époque et montre la diversité des contacts entre les Étrusques et des autres peuples de la Méditerranée. Elle lève ensuite le voile sur tous les aspects de la société étrusque, à travers sa structure sociale, politique et urbaine, et les us et coutumes de la vie quotidienne, où la femme jouait un rôle important.

L’un des aspects les plus intrigants de cette civilisation reste l’héritage particulier qu’ils ont laissé aux Romains de l’Antiquité. Longtemps après la disparition du "monde Étrusque", ce patrimoine culturel et technologique marquera profondément les racines de Rome.

Mais ne perdez pas la tête (Photo Archives Anthony Maurin).

Le catalogue d’exposition est en vente à la boutique (Contemporeana Progetti SRL de 160 pages est à la vente à 24,90 euros). Exposition à voir jusqu'au 23 octobre 2022.

Anthony Maurin

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais