Publié il y a 8 ans - Mise à jour le 11.09.2015 - tony-duret - 1 min  - vu 105 fois

NÎMES OLYMPIQUE – AC AJACCIO 0-0. Ce n’est pas gagné !

 (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)

Entre deux équipes qui n’ont pas gagné un seul match officiel, il ne fallait pas s’attendre à des miracles. La bonne opération de la soirée est pour l’AC Ajaccio. Les Crocos, eux, se satisferont ou non de ce résultat qui ne fait pas leurs affaires.

Devant 4 628 spectateurs plein d’espoirs, qui pouvaient légitimement penser à une première victoire des Crocos cette saison, face à un adversaire à leur portée, le Nîmes Olympique n’a pas brillé. Pourtant des occasions, les joueurs de Pasqualetti en ont eu. La première est même donnée par un défenseur ajaccien qui fait une remise de la tête en retrait à son gardien, Anthony Scribe. Problème : ce dernier ne s’y attendait pas. On est à deux doigts du contre son camp mais ce sera finalement un corner (13’). Les spectateurs apprécieront aussi la reprise de volée d’Harek détournée par le portier Corse (19’), le retourné acrobatique de Ripart, pas cadrée (24’), et l’excellente sortie de Michel sur une contre attaque ajaccienne (45’).

Après la mi-temps, Pasqualetti, jugeant probablement qu’il est nécessaire de gagner, fait entrer Maoulida. L’attaquant, bien trouvé dans la profondeur, élimine son adversaire mais sa frappe du gauche est interceptée (61’). Les Crocos ratent le coche après un très bon service de Maoulida pour Bobichon. Seul, le nîmois oblige Scribe à sortir une parade d’anthologie. Le ballon revient sur Bobichon. Une deuxième chance ? A côté ! (79’) Le match se termine sur le score de 0-0. Vendredi prochain, c’est à Niort que les Crocos tenteront de décrocher leur première victoire. Seulement, en ne battant pas les Corses ce soir, les Nîmois ne donnent pas vraiment de raison d’y croire.

Tony Duret

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio