A la une
Publié il y a 9 mois - Mise à jour le 12.02.2022 - norman-jardin - 3 min  - vu 1281 fois

NÎMES OLYMPIQUE Soirée cauchemardesque pour des Crocos balayés à Caen

Nîmes et Ponceau ont sombré à Caen (Photo Vincent Michel / Ouest-France) [Photo via MaxPPP] - PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP

Dominés et bousculés par des Normands entreprenants, les Crocodiles ont sombré dans les grandes largeurs en s'inclinant 4-0 et en terminant à dix après l'expulsion de M'bow. Les joueurs de Nicolas Usaï ont connu une soirée bien difficile. 

Une semaine après le coup d’arrêt imposé par Dunkerque au stade des Costières (défaite nîmoise 0-1), les Crocodiles avaient à cœur de repartir de l’avant. Face à une équipe de Caen qui déçoit cette saison (une victoire sur les cinq dernières journées), le coup semble jouable. Mais la soirée va tourner au cauchemar pour les joueurs de Nicolas Usaï.

La défense nîmoise n'a tenu que neuf minutes

Certes c’est Nîmes Olympique qui a une première occasion avec un bon centre d’Eliasson, et il ne manque que quelques centimètres à Koné pour pouvoir reprendre le ballon devant les buts normands (6e). L’initiative est encourageante, mais dans ce premier acte elle reste sans suite. Car les 40 minutes qui suivent ressemblent à un long calvaire pour des Crocodiles dépassés et étouffés par les Malherbistes. Le préposé au tableau d’affichage ne va pas s’ennuyer, il intervient une première fois quand Deminguet déborde et centre en retrait à destination de Da Costa qui place le ballon sous la transversale de Bratveit (1-0, 9e).

M'bow fautif et expulsé, Nîmes joue 45 minutes à dix

Les Gardois tentent de réagir avec un centre de Paquiez, qui est plusieurs fois contré avant d’arriver sur Eliasson. Le Suédois place une tête qui est sauvée sur la ligne par un joueur caennais (12e). La réussite n’est manifestement pas nîmoise. Les Normands n’ont pas ce problème, et Zady Sery résiste successivement à Ponceau, Sarr et Sainte-Luce pour servir sur un plateau le second but à Mendy qui n’a plus qu’à terminer le travail (2-0, 19e). L’ancien Nîmois réussit pour l’occasion son 12e but de la saison. C’est facile, trop peut-être, pour des nîmois à côté de la plaque, et qui ne sont pas au bout de leurs malheurs.

M'bow déséquilibre Mendy, c'est le penalty pour Caen et le carton rouge pour le nîmois [Photo via MaxPPP] • PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP
Car le Stade Malherbe Caen voit bien que le NO n’est pas à la hauteur, et les joueurs locaux veulent enfoncer encore plus les Nîmois. Ils n’en sont pas loin avec des tentatives de Mendy (25e) et Deminguet (27e). Le rythme retombe un peu, mais le coup de grâce intervient dans les derniers instants de la première période. M’bow déséquilibre Mendy dans la surface de réparation gardoise, c’est la double peine qui tombe sur la tête des Crocodiles avec un carton rouge pour le défenseur nîmois et le penalty réussi sur une Panenka de Mendy (3-0, 45e+2). La soirée pourrie par excellence.

La Manita n'était pas loin

Le problème c’est que Nîmes est à 10 et qu’il reste 45 minutes pour éviter une trop grosse humiliation. D’autant que le SMC profite de la passivité de l’arrière garde nîmoise pour planter le quatrième par l’intermédiaire d'Abdi (55e), sur un bon service de Vandermersch (4-0, 56e). Ce n’est pas le meilleur match pour faire son retour, c’est pourtant celui qui marque l’entrée de Ferhat à la 57e en remplacement de Benrahou. "Zinou" retrouve le terrain après l’avoir quitté le 30 octobre dernier.

Ferhat de retour pour rien

L’algérien ne peut rien sauver dans ce naufrage. Il s’en faut de peu pour que Mendy (73e) et Houtondji (75e) ne corsent l’addition. En fin de rencontre, le Nîmois Koné a le mérite de partir en contre-attaque mais sa reprise s’envole dans le ciel du Calvados. Après trois victoires consécutives l’embellie gardoise n’est plus qu’un souvenir et les barrages, un temps entraperçus, ne sont plus d’actualité. Nîmes Olympique a sombré dans le Calvados, comme jamais cette saison. Il va falloir vite digérer cette claque et réagir dans une semaine aux Costières face à Grenoble.

Norman Jardin

24e journée de Ligue 2. STADE MALHERBE CAEN – NÎMES OLYMPIQUE 4-0. Stade : Michel-d’Ornano. Mi-temps : 3-0. Arbitre : M. Thual. Buts : Da Costa (9e) et Mendy (19e  et 45e+2) et Abdi (56e). Avertissement à Caen : Traoré (80e). Avertissement à Nîmes : Koné (23e). Carton rouge à Nîmes : M’bow (45+2).

 Caen : Péan – Oniangué, Cissé, Diani – Vandermersch (Armougom, 76e), Lepenant, Deminguet (cap) Traoré (58e), Abdi – Zady Sery -Shamal, 65e)– Mendy (Gonzalves, 75e), Da Costa (Houtondji, 65e). Entraîneur : Stéphane Moulin. Remplaçants non utilisés : Clémentia et Rivierez.

 Nîmes : Bratveit – Paquiez (cap), Guessoum, Mbow, Sainte-Luce (Sadzoute, 65e) – Fomba (Delpech, 72e), Sarr (Valerio, 64e) – Benrahou (Ferhat, 56e) Ponceau (Ueda, 45e) Eliasson – Koné. Entraîneur : Nicolas Usaï. Remplaçants non utilisés : Dias et Burner.

Norman Jardin

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais