A la une
Publié il y a 2 ans - Mise à jour le 26.05.2020 - boris-de-la-cruz - 1 min  - vu 1383 fois

NÎMES Retraité tué par un chauffard : le procureur fait appel du contrôle judiciaire

Aucun ciblage particulier, le danger vient de partout (Photo Anthony Maurin).

Vendredi dernier, un adolescent de 17 ans a été mis en examen pour homicide involontaire par conducteur avec plusieurs circonstances aggravantes.

Il a été placé sous contrôle judiciaire. Le procureur de la république de Nîmes, Éric Maurel, indique ce mardi 26 mai qu’il fait appel de cette décision du juge des libertés et de la détention.

Cet adolescent qui était déjà placé sous un précédent contrôle judiciaire a fauché un retraité à hauteur de la place Debussy dans le quartier de Pissevin, à Nimes. Mercredi 20 mai, dans la matinée, le retraité est percuté par une voiture conduite en sens interdit. Le jeune chauffard poursuit sa route et ne se rendra que le soir au commissariat de la ville.

Un mineur au volant qui était sous l'emprise de stupéfiants et évidement sans permis ou sans assurance. Il a emprunté les clefs de cette voiture à un jeune majeur, également mis en examen et sous contrôle judiciaire dans ce dossier d’accident mortel. La chambre de l’instruction de Nîmes devra donc dire dans les prochains jours si ce jeune chauffard mineur reste en liberté ou s’il est placé en détention provisoire.

Boris De la Cruz

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais