A la une
Publié il y a 10 ans - Mise à jour le 04.06.2012 - stephanie-marin - 1 min  - vu 236 fois

REMOULINS : La piste criminelle privilégiée dans l'incendie de la concession Ford

Un incendie s'est déclaré ce lundi vers 5 heures, dans la concession automobile Ford d'une surface de 1 800m², installée sur la route de Bagnols à Remoulins. Photo DR/S.Ma

Dans la nuit de dimanche à lundi, un peu avant 5 heures, une concession automobile Ford, implantée le long de la route de Bagnols à Remoulins, a été entièrement dévastée par les flammes. Selon les gendarmes, l'enquête s'orienterait vers une piste criminelle.

C'est un signal sur son téléphone portable, qui a alerté le propriétaire de la concession automobile Ford. Un système d'alarme qui n'aura pas suffi à empêcher le sinistre. Non, lorsqu'il arrive sur place, le concessionnaire, un habitant de Remoulins, l'incendie s'est déjà propagé dans le bâtiment de 1 800 m², détruisant une vingtaine de véhicules.

Sur place, une cinquantaine de sapeurs-pompiers a tenté de maîtriser le feu. Ils ont été retardés suite à la chute d'une ligne électrique. Un pompier a d'ailleurs été blessé des causes d'un choc électrique puis transporté au CHU Carémeau de Nîmes. "Ses blessures sont légères" a-t-on appris du Codis Gard.

Des traces d'infraction sur le bâtiment auraient été constatés par les techniciens en identification criminelle de Nîmes acompagnée de la brigade de recherches de Nîmes et de la COB de Remoulins. Photo DR/S.Ma

Une fois l'incendie maîtrisé, des techniciens en identification criminelle (TIC) de Nîmes, accompagnés d'une équipe de la brigade de recherches de Nîmes et de la COB de Remoulins, ont procédé aux premières constatations. Déjà, les employés de la concession parlaient d'un acte volontaire. Information confirmée par le Commandant Avy, de la compagnie de gendarmerie de Nîmes. "L'hypothèse criminelle est privilégiée. Le propriétaire a reçu une alerte d'intrusion sur son téléphone. Un fait qui a été confirmé par la présence d'une trace d'une infraction sur une porte du bâtiment. Mais nous n'en sommes encore au début de l'enquête."

Des agents GRDF sont eux aussi intervenus sur place pour rétablir la ligne électrique qui a dû être coupée.

Stéphanie Marin

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais