A la une
Publié il y a 3 ans - Mise à jour le 29.08.2019 - abdel-samari - 2 min  - vu 615 fois

RENTRÉE Le bulletin de notes 2018-2019 de Nicolas Meizonnet

Rentrée scolaire oblige, les hommes politiques gardois ne pouvaient pas échapper au conseil de classe d’Objectif Gard.

Chaque jour de la semaine, vous découvrirez leurs bulletins de notes à 19 heures. Chers lecteurs, vous l’avez compris, l’école Objectif Gard fait sa rentrée et ça va décaper !

Élève : Nicolas Meizonnet

Âge :  36 ans

Classe : Conseil départemental et Assemblée nationale

Matières

Comportement : 15/20

Bel homme, vous faites valser le cœur de vos électrices (et peut-être même de certains de vos électeurs). En politique, ce n'est pas donné à tout le monde. Et puis contrairement à d’autres de vos camarades comme Yoann Gillet ou Jean-Pierre Fuster, vous évitez les emportements inutiles. Même quand Béatrice Pruvot vous a plaqué pour votre rival Laurent Burgoa, vous êtes resté calme. Du moins en public. Continuez. 

Éloquence : 10/20

Là, il y a du boulot ! Vous ne faites pas rêver. Le nez collé à vos discours, vous n'avez pas l'air à l'aise au micro. Il faut faire plus d'efforts. Allez-y, demandez des conseils à votre mentor, Gilbert Collard. Aux Législatives de 2017, le député a traité ses électeurs de "fainéants", juste avant de se faire réélire. Du talent... 

Stratégie politique : 13/20

Sacré coup de bol ! Gilbert Collard élu député européen, vous voilà député de la Nation française (Nicolas Meizonnet était son suppléant aux Législatives, ndlr). En suivant Collard vous avez misé sur le bon cheval. Du flair en politique ? Prouvez-le à l'occasion des Municipales vauverdoises. Votre papa compte sur vous. La politique au Rassemblement national c'est toujours mieux quand c'est en famille !

Projets et idées : 8/20

Incarner la colère des électeurs c'est bien. Toutefois ce n'est pas suffisant, Nicolas. Avec 5 623,23 € d'indemnité mensuelle, on s'attend à mieux d’un député ! Certes, comme pour Marine Le Pen, l’immigration est votre dada. Mais attention, ça ne doit pas devenir une obsession, comme les subventions attribuées par le Département à diverses associations dans les quartiers populaires. D'autres enjeux méritent que vous vous y arrêtiez. Préoccupez-vous en !

Respect des engagements : 12/20

Pendant la campagne des Départementales de 2015, vous n'aviez pas fait de folles promesses. Ceux qui ont voté pour vous ont surtout voté contre le président socialiste du Département, Jean Denat. Allié quelques fois avec l'opposant Laurent Burgoa, vous arrivez à contraindre la majorité de Gauche. Essayez de proposer davantage comme votre collègue Thierry Procida qui, entre deux pas de Crapola, ne manque pas d'idées.

Moyenne générale : 11,6/20

Appréciations :

Nicolas, vous avez du potentiel. Mais il va falloir travailler au Département et à l'Assemblée pour devenir une véritable force de proposition. Tiens, à propos, vous qui étiez contre le cumul des mandats, il semblerait que l'exercice du pouvoir vous ait fait revoir votre copie.

La rédaction

Abdel Samari

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais