A la une
Publié il y a 2 ans - Mise à jour le 01.01.2020 - thierry-allard - 2 min  - vu 218 fois

RÉTRO Ce qui a fait l’actu… à Pont-Saint-Esprit

Lors du dernier conseil municipal de Pont-Saint-Esprit, le 19 décembre dernier (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

La fin de l’année offre généralement l’occasion de prendre de bonnes résolutions pour les douze mois à venir… Mais aussi de dresser le bilan de l’année écoulée. Objectif Gard ne faillira pas à cette tradition, en proposant à compter du lundi 23 décembre et jusqu’au 3 janvier, une rétrospective des grands événements dans différentes communes gardoises. Aujourd’hui, direction Pont-Saint-Esprit.

Le « Pain maudit » intéresse toujours à l’étranger

Même près de 70 ans après cette mystérieuse affaire, le « Pain maudit » de Pont-Saint-Esprit passionne toujours. Ainsi, en février dernier, c’est une équipe du prestigieux quotidien israélien Haaretz qui s’est rendue à Pont pour y rédiger un article sur cette affaire. Alors que de moins en moins de témoins de ce tragique mois d’août 1951 sont encore vivants, la mémoire de cette affaire reste vive à Pont-Saint-Esprit.

Les escaliers Saint-Pierre retenus dans le Loto du Patrimoine

L'escalier Saint-Pierre de Pont-Saint-Esprit (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

En juin dernier, les escaliers monumentaux Saint-Pierre de Pont-Saint-Esprit sont le seul monument gardois à figurer dans la liste du fameux « Loto Bern » en 2019. Une reconnaissance pour la ville, qui a engagé un programme de rénovation de ces escaliers, fermés au public depuis 2013 car trop dégradés. Quant au montant des fonds découlant de ce loto, il n’était pas encore connu fin décembre.

La première édition de Fanfa’Rhône en août

La fanfare Pink it Black,ce samedi matin sur le marché de Pont-Saint-Esprit pour Fanfa'Rhône (Vanessa Monteil / Fanfa'Rhône)

De la bonne humeur et du soleil pour cette première édition du festival Fanfa’Rhône, qui s’est tenue début août à Pont-Saint-Esprit. De nombreuses fanfares, dont la tête d’affiche le Bonk, ont animé les rues de la ville et le parc de la mairie.

À vélo sans âge, des triporteurs pour promener les personnes âgées

Le directeur de l'hôpital de Pont Daniel Desbrun et une résidente de l'Ehpad ont testé le triporteur (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

C’est une initiative venue des pays du Nord de l’Europe, que le Relais amical Malakoff Humanis de Pont-Saint-Esprit a décliné à l’automne à Pont. Il s’agit de promener les résidents de l’Ehpad de l’hôpital de la ville à l’aide d’un triporteur à assistance électrique. Une équipe de bénévoles du Relais amical se charge de piloter le triporteur et ainsi de faire prendre l’air aux résidents.

La majorité explose

C’est l’événement politique de cette fin d’année, voire de l’année tout court : la majorité municipale a exposé lors des deux derniers conseils municipaux. Des fissures initiales avec les élus du Parti communiste à l’automne, la cassure s’est agrandie au début de l’hiver et a obligé le maire, Claire Lapeyronie, à renoncer à présenter son budget au vote fin décembre car elle était mise en minorité. À l’issue de la séance, l’adjointe Catherine Chantry présentera sa candidature aux municipales de mars prochain.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Thierry Allard

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais