A la une
Publié il y a 4 ans - Mise à jour le 28.06.2018 - veronique-palomar - 3 min  - vu 514 fois

VAUVERT Conseil municipal fleuve dans une ambiance quasi sereine

Lundi soir, les élus vauverdois se sont séparés à presque minuit, après un conseil à l'ordre du jour chargé.
Vauvert, conseil municipal du 25 juin 2018 (Photo Véronique Palomar)

Une ambiance studieuse pour un ordre du jour chargé. L'opposition, attentive approuve quasiment dans son ensemble décisions et propositions de la majorité, s'abstient très peu et s'oppose rarement. Peu de débats et l'unanimité des votes en fil rouge.

L'approbation des comptes administratifs et de gestion du budget principal et des budgets annexes de l'exercice 2017 ainsi que l'affectation des résultats ont été longs et fastidieux. On retiendra que le maire s'est félicité "des bons résultats" et a remercié son équipe de sa gestion rigoureuse et du travail fourni.  En ce qui concerne le fonctionnement, on notera la création d'une commission extra-municipale de la culture.

Les temps forts : des projets et quelques bonnes nouvelles pour les administrés…

Les votes de l'opposition ne sont pas toujours en accord avec la majorité mais le sourire est de rigueur (Photo Véronique Palomar)

Naissance d'un nouveau quartier. Un accord de principe pour la modification du PLU (Plan d'urbanisme urbain), afin d'aménager une zone périphérique de la ville. Un projet d'envergure sur lequel après approbation du projet du bureau d'études, quatre aménageurs devront travailler ensemble. Il s'agit de créer un quartier destiné à attirer principalement les familles avec de jeunes enfants, des maisons individuelles et de petits collectifs d'un étage, une connexion avec la ville en navette et une mise en avant des modes de transports doux. Cet accord de principe n'a reçu aucune opposition.

Lifting de la salle polyvalente Georges Bizet. Au chapitre de l'urbanisme, on notera la rénovation du hall d'entrée et des sanitaires de la salle polyvalente Georges Bizet avec une mise en conformité concernant l'accessibilité aux personnes en situation de handicap.

Nouveau restaurant, épicerie Labellisée et chambres d'hôtes. La désaffection des bâtiments dits de la Prise d'eau en bordure de la route de Nîmes qui jusqu'alors abritait des services municipaux est aujourd'hui effective. La réhabilitation de ces locaux datant de la fin du XIXe siècle demandait un budget trop élevé. La ville a cédé bâtiments et terrain pour un montant de 230 000 € à un couple dont le projet est d'y installer une épicerie labellisée "militant du goût", un restaurant et des chambres d'hôtes. "On espère une belle histoire", fait remarquer Katy Guyot. Le projet est approuvé à la majorité moins 2 voix.

Fibre optique pour tous les Vauverdois. Jean Denat annonce la fibre optique pour toute la  commune y compris les hameaux au 1er semestre 2019, selon un engagement du Conseil départemental. "Je veux y croire", assène Jean Denat. "Je n'y crois pas du tout", lui répond Nicolas Meizonnet, goguenard. Les paris sont ouverts…

Au plus près de la ruralité. Signature d'une convention avec la SAFER (société d'aménagement foncier et d'établissement rural), qui aura pour objectif selon le maire "de mieux aider les jeunes agriculteurs et de lutter contre la dégradation des paysages agricoles." Mais pas seulement... La Safer pourrait s'avérer utile à la bonne marche d'un projet à l'étude concernant un projet d'aménagement autour de la gare. À suivre…

Transfert de compétences. La signature d'une convention entre la commune et la Communauté de communes concernant la gestion du transfert de compétence Gemapi (gestion des milieux aquatiques et la prévention des inondations) de la commune à la Communauté de communes conformément à la loi. Pour l'heure, c'est la commune qui continue d'assurer le travail en attendant que les personnels régionaux prennent le relais (octobre 2018), ce qui pose à la municipalité un problème de responsabilités.

Des viticulteurs heureux. En marge des signatures de conventions et décisions à entériner, Jean Denat s'est félicité de la mise en œuvre du projet entre le Bas-Rhône Languedoc et la Région visant à lutter contre le stress hydrique. Les vignes pourront augmenter leur capacité d'arrosage. Une bonne nouvelle en passant.

Rendez-vous. Le prochain conseil municipal se tiendra le 19 juillet, l'ordre du jour sera moins chargé a promis le maire et il a d'ores et déjà annoncé qu'on y parlera de projets structurants et que sera mis à la disposition des élus de l'opposition de nouveau locaux qui leur seront dédiés. "Nous vous avions promis des moyens, pointe le maire, nous vous remettrons les clés le 19". Et c'est sur ces bonnes paroles que le conseil a pris congé.

Véronique Palomar

Véronique Palomar

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais