Publié il y a 1 an - Mise à jour le 08.08.2022 - pierre-havez - 1 min  - vu 14085 fois

NÎMES Placée en garde à vue dans la nuit, la prévenue rate son procès

Commissariat de police de Nîmes (Photo d'illustration / Objectif Gard)

Alors qu'elle devait être jugée pour trafic de stupéfiant sur un point de deal dans le quartier du Chemin-Bas d'Avignon, une jeune nîmoise de 21 ans n'a pas pu comparaître devant le tribunal judiciaire de Nîmes, lundi 8 août 2022, car elle était retenue au commissariat.

Soupçonnée de vente de stupéfiants, l'ancienne joueuse de football n'a pas pu se présenter devant la juridiction nîmoise car elle se trouvait en garde à vue à La Ciotat pour conduite sans permis, depuis 3h30 du matin, dans la nuit de dimanche à lundi.

En son absence, son procès est renvoyé au mois de septembre prochain.

Pierre Havez

Pierre Havez

Actualité générale

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio