Actualités
Publié il y a 2 ans - Mise à jour le 01.06.2020 - abdel-samari - 2 min  - vu 353 fois

24H MATIN L’essentiel de l’actualité à suivre ce lundi 1er juin 2020 sur Objectif Gard

Tous les matins à 6 heures, dans 24h matin, Objectif Gard vous propose de découvrir le menu de votre matinée d'informations à suivre sur votre journal.

Ce lundi 1er juin 2020, Objectif Gard vous propose à 7 heures un Fait du jour consacré aux trois visages alésiens qui incarnent la nouvelle génération politique. Le 23 mai dernier, Léa Boyer, Arnaud Bord et Aurélie Wagner ont participé, pour la première fois de leur jeune carrière politique, au conseil municipal d’Alès. Les trois élus, issus de trois familles politiques différentes, tous les trois passionnés et engagés, seront peut-être les leaders de demain au sein de leur parti. Objectif Gard fait les présentations.

Juste avant 8 heures, le témoin de l'actualité dans Le 7h50 nouvelle formule vidéo est Yoann Gillet. Le Nîmois a décidé de maintenir sa liste du Rassemblement national pour le second tour des municipales à Nîmes qui se dérouleront le 28 juin prochain. Il démarre sa campagne sur Objectif Gard en tant qu'invité de la nouvelle formule du 7h50 en vidéo. L'occasion d'évoquer son confinement, la gestion de la crise sanitaire et économique par la ville de Nîmes et ses ambitions pour Nîmes. Interview en vidéo à découvrir à 7h50.

Enfin à 8 heures, direction Beauvoisin. Dans la commune gardoise, les quatre listes engagées dans la course aux municipales ont réalisé un score leur permettant de se maintenir au second tour. Et selon toute vraisemblance, elles seront bien sur la ligne de départ le 28 juin. On prend les mêmes et on recommence. Le 28 juin, les Beauvoisinois seront appelés aux urnes pour ce qui s'apparente à un "revivre" premier tour. Arrivée largement en tête avec 39% des voix le 15 mars, Mylène Cayzac part logiquement favorite du scrutin. Face à elle, les mêmes candidats qu'au printemps : Christophe Tichet, qui avait obtenu 24% des suffrages, le maire sortant Guy Schramm, crédité de 19%, et le collaborateur du député Rassemblement national Nicolas Meizonnet, Thierry Cortès, 4e avec 18% des voix.

Abdel Samari

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais