Actualités
Publié il y a 11 mois - Mise à jour le 14.12.2021 - elodie-boschet - 1 min  - vu 470 fois

ALÈS Arnaud Bord à nouveau président du conseil de Prud’hommes

Arnaud Bord, Photo Tony Duret / Objectif Gard

Avec 15 voix, soit l’unanimité, Arnaud Bord (collège salarié) a été élu président du conseil de Prud’hommes d’Alès, lundi 13 décembre. Une fonction qu’il avait déjà occupée en 2020. 

Il succède à François Aparicio (collège employeur) qui, comme le veut l’alternance des collèges chaque année, devient vice-président. À nouveau dans le fauteuil de président, Arnaud Bord voit cette élection comme « la reconnaissance du travail effectué. » Il se souvient de son premier mandat en 2020, année où le conseil des Prud’hommes était menacé et où il a fallu gérer la crise du Covid-19. « J’espère cette fois-ci que ce sera un mandat un peu plus calme, bien que j’ai des inquiétudes par rapport à la reprise épidémique et que de nouvelles restrictions pourraient nous tomber dessus… Avec ce virus, il faut s’attendre à tout », craint Arnaud Bord.

En effet, la pandémie n’est pas sans impact sur l’activité prud’homale : « On constate une hausse de 8% des dossiers. Les entreprises ne ferment pas spécialement mais les salariés arrivent au conseil des Prud’hommes pour des problèmes de procédures et de gestion, notamment. C’est une suite de conséquences et nous sommes le réceptacle de tout cela. » Pour ce nouveau mandat, Arnaud Bord entend bien « continuer à travailler avec sérieux et vigueur, à veiller au bon fonctionnement, à rendre les décisions dans un délai raisonnable », assure-t-il. « Je cherche l’exemplarité », conclut le président, qui détaillera sa feuille de route lors de l’audience solennelle de rentrée prévue le 21 janvier.

Élodie Boschet

Elodie Boschet

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais