Publié il y a 30 jours - Mise à jour le 23.05.2024 - Sacha Virga - 2 min  - vu 239 fois

ALÈS Meltingphot et l'Épide au coeur d'un grand projet contre le harcèlement

Projet contre le harcèlement Epide Meltingphot

Restitution du projet au Cinéplanet d'Alès

- Sacha Virga

Ce mardi matin au Cinéplanet d'Alès, l'association Meltingphot et l'Épide de La Grand'Combe ont projeté un court-métrage pour lutter face au harcèlement, fléau des lieux d'enseignement. 

Depuis octobre dernier, l'association Meltingphot et l'Épide de La Grand'Combe s'unissent pour lutter contre le harcèlement. Une thématique choisie par des jeunes du centre d'accueil, qui ont souhaité s'exprimer sur le sujet, à travers un court-métrage. "Leur objectif était de parler de ça sans gêne avec leurs mots et faire profiter d'autres jeunes de leurs retours sur le sujet. On a décidé de mettre ça en forme en les initiant à différents supports comme la photo et la vidéo. On essaye de construire un projet sur la durée qui peut aussi leur servir d'outil pour parler du travail qu'ils font et de ce qu'ils sont", explique Abdeslam Chaoui, président de Meltingphot.

La restitution du projet a été effectuée au Cinéplanet d'Alès, en présence notamment de l'élue municipale Léa Boyer et de la déléguée du préfet Sabine Pierredon, ainsi que du GIP et des associations alésiennes Reseda et Raïa. "On ressent beaucoup d'émotion à travers la musique mais aussi votre représentation, quelle sera la suite ? Est-ce que cette vidéo va être diffusée ailleurs ?", questionne la conseillère départementale. L'objectif sera ensuite de la diffuser à d'autres établissements, pour toucher le maximum de jeunes. 

À la suite de la projection, une petite mise en scène a été effectuée devant le public présent, suivi par un moment d'échange. Chacun a ensuite reçu une feuille de papier assez particulière. Constituée de graines, il était demandé d'écrire son ressenti sur le court-métrage, avant de l'enterrer symboliquement dans un bac de terre.

Projet contre le harcèlement Epide Meltingphot
Les jeunes ont ensuite effectué une mise en scène  • Yamina - Association Ouvertures

L'Épide, un outil nécessaire pour accompagner les jeunes

Dispositif national d'accompagnement et d'insertion, l'Épide est un levier important pour les jeunes. "Sur une année, on accompagne environ 3 000 jeunes au niveau national avec de beaux moyens mis à disposition", explique Julien Favry, formateur d'enseignement général, chargé de les remettre à niveau notamment en français et en mathématiques. Samia Medjani, conseillère éducation citoyenneté à l'Épide, accompagne les volontaires dans le savoir-être approprié en les aidant à enlever leurs freins pour une insertion professionnelle réussie. "On lance un nouveau projet au centre Épide le 18 juillet : un festival arts de rue. On invitera les jeunes des quartiers prioritaires de la ville à connaître notre dispositif", annonce-t-elle. Pour information, la capacité d'accueil du centre est de 145 jeunes.

Sacha Virga

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio