Actualités
Publié il y a 5 ans - Mise à jour le 19.10.2017 - tony-duret - 1 min  - vu 600 fois

ALÈS Politique de la ville : le coup d'envoi des appels à projets 2018 est donné

Soirée de lancement des appels à projets 2018. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Hier soir, dans les locaux de l'Espace Jeunes aux Près-Saint-Jean à Alès, le sous-préfet du Gard Olivier Delcayrou, et le président du GIP (groupement d'intérêt public) Alès Cévennes Patrick Malavieille, ont tenu une réunion devant de nombreux acteurs sociaux alésiens et de la vallée de la Cèze.

En introduction, Patrick Malavieille a rappelé la fusion des communautés d'agglomération d'Alès et de Cèze Cévennes pour ne former qu'un "GIP unique où s'additionneront les talents et les compétences". Le communiste est très vite entré dans le cœur du sujet : le lancement des appels à projets qui ont pour but de "promouvoir le développement des sites prioritaires". Une mission chère à l’État dans le cadre de sa politique de la Ville. Le sous-préfet se veut d'ailleurs rassurant :"un engagement fort du gouvernement est de maintenir les dotations de la politique de la ville".

Dans la foulée, la directrice du GIP, Amélie Clément, a expliqué que les appels à projets 2018 devront répondre à de nombreux critères et s'appuyer sur les trois piliers thématiques que sont l'emploi et le développement économique, l'habitat et le cadre de vie et la cohésion sociale. Elle est ensuite revenu sur les critères éligibilité des projets ainsi que sur le calendrier. Il faut retenir que la date limite de dépôts des dossiers auprès du GIP est le 22 décembre 2017. Les premières subventions devraient tomber d'ici l'été prochain.

TD

Tony Duret

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais