Publié il y a 16 jours - Mise à jour le 03.04.2024 - Marie Meunier - 2 min  - vu 178 fois

BAGNOLS/CÈZE Une subvention exceptionnelle après l’inondation de l’IME Les Hamelines

crue cèze les hamelines bagnols mars 2024

Dimanche 10 mars, les Hamelines se sont trouvées sous l'eau en raison de la crue de la Cèze. 

- photo DR

La Cèze a connu une crue importante les 9 et 10 mars. L’IME (institut médico-éducatif) Les Hamelines qui se trouve au bord du cours d’eau a été inondé et a subi des dégâts importants. La Mairie a décidé de verser une subvention exceptionnelle de 3 000€ pour aider l'établissement. 

Le week-end du 9 et 10 mars, la Cèze a connu une importante crue, dépassant même les seuils déjà élevés de 2014. À Bagnols, les hauteurs d'eau ont frôlé les 8,70 mètres, selon Vigicrues. Le cours d'eau est sorti de son lit, inondant les bâtiments et structures situés au plus près du rivage. L'IME Les Hamelines se trouve justement en contre-bas de la route d'Alès, à quelques dizaines de mètres de la Cèze. Ce week-end de mars, l'établissement bagnolais s'est retrouvé submergé. "On estime qu'il y avait entre 1,60-1,70m d'eau dans le bâtiment ancien des Hamelins", nous avait alors confié Emmanuelle Pawlaczyk, directrice des établissements des Hamelines, 48h après le sinistre.

| Lire aussi : BAGNOLS/CÈZE L'Institut médico-éducatif Les Hamelines inondé : la solidarité s'organise

La liste des dégâts est conséquente : plus d'électricité dans un des bâtiments, matériel éducatif irrécupérable, électroménager hors-service, salles de classe saccagées... La centaine d'enfants et adolescents fréquentant l'IME Les Hamelines n'ont pas pu regagner tout de suite les lieux, au vu des stigmates laissés par la montée des eaux. 

"Derrière (cette somme), on a fait beaucoup plus"

"Face à cette situation, un élan de solidarité s'est rapidement manifesté au sein de la communauté locale", rappelle Michèle Fond-Thurial, adjointe bagnolaise déléguée aux Solidarités. La Mairie a décidé d'octroyer une subvention exceptionnelle de 3 000€ "pour contribuer à la restauration des infrastructures endommagées et à la reprise des activités", explique l'élue en conseil municipal, ce mardi 2 avril.

"On estime que c'est trop peu", a fait remarquer Jean-Louis Morelli au nom de tout le groupe d'opposition "Rassemblons Bagnols". Le maire, Jean-Yves Chapelet, répond : "J'étais avec le président des Hamelines le lendemain. Ça leur suffisait. L'Agglomération du Gard rhodanien a aussi mis à disposition des bennes pour récupérer les déchets. On leur a prêté d'autres locaux pour entreposer. Le côté subvention n'a pas été le plus important mais on tenait à être présents à leurs côtés. Derrière (cette somme), on a fait beaucoup plus." L'attribution de la subvention exceptionnelle a été votée à l'unanimité par le conseil municipal. 

Marie Meunier

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio