Actualités
Publié il y a 10 ans - Mise à jour le 28.06.2012 - stephanie-marin - 2 min  - vu 95 fois

CONTOURNEMENT NÎMES-MONTPELLIER : RFF signe un contrat de partenariat avec OC'VIA

Photo d'illustration.

C'est acté. Le contrat de partenariat public-privé pour le futur contournement ferroviaire de Nîmes et Montpellier -- ligne à grande vitesse fret et voyageurs -- a été signé ce jeudi 28 juin entre Réseau Ferré de France (RFF) et OC’VIA, société dont les actionnaires sont Bouygues Construction, Colas, SPIE Batignolles, Alstom, Meridiam infrastructure, FIDEPPP.

Un contrat d'1,5 milliard d'euros (pour un coût global de 2,28 milliards d'euros) qui permet ainsi de lancer le chantier d'ici la fin de l'année, d'une ligne nouvelle de 80 km dont 60 km de ligne à grande vitesse entre Manduel et Lattes et 20 km de raccordements au réseau classique (10 km pour la liaison avec la ligne de la rive droite du Rhône et 10 km pour les raccordements vers Jonquières, Lattes et Manduel). "Ce contournement ferroviaire vise également une amélioration des performances pour le transport de marchandises, notamment avec l’Espagne mais aussi vers l’Italie et l’Europe du Nord" a déclaré RFF par voie de communiqué. Ainsi, le partenaire privé OC'VIA aura à sa charge le financement, la conception, la construction et la maintenance de la ligne pour une durée de 25 ans avec des contreparties financières accordées par l'Etat, l'Union Européenne, les collectivités territoriales (Conseil régional Languedoc-Roussillon, Agglomération de Montpellier ainsi que celle de Nîmes, Conseil général du Gard) et le RFF, que l'on se rassure.

"La signature de ce contrat marque le démarrage d’un chantier ambitieux, qui permettra aux partenaires d’OC’VIA de

créer plusieurs milliers d’emplois directs et indirects -- 6 000 par an pour une durée de cinq ans de travaux -- et de contribuer ainsi à la vitalité du tissu économique régional" se satisfait Yves Gabriel, président-directeur de Bouygues Construction.

En marge de la ligne, seront aussi créées deux gares, l'un à Montpellier et l'autre à Manduel, déjà très célèbre dans le département suite au couac entre Nîmes Métropole et le Conseil général du Gard.

Calendrier

Etudes détaillées / procédures : juillet 2012 à octobre 2013

Travaux préparatoires : fin 2012

Grands travaux de terrassements : fin 2013

Début des travaux d’équipements ferroviaires : fin 2015

Mise en service : fin 2017

Stéphanie Marin

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais