Publié il y a 1 an - Mise à jour le 08.07.2022 - francois-desmeures - 2 min  - vu 1219 fois

CORBÈS/ANDUZE/SAINT-JEAN-DU-GARD La navette des Gardons, trois allers-retours par jour dans la vallée des Camisards

La Navette des Gardons passe par la vallée des Camisards et Anduze (photo François Desmeures / Objectif Gared

Les élus et acteurs du tourisme ont posé avant le voyage inaugural (photo François Desmeures / Objectif Gard)

La Navette des Gardons - ou ligne 85 du réseau Alès'y - circule depuis ce vendredi trois fois par jour entre Corbès et Saint-Jean-du-Gard, et autant dans l'autre sens, moyennant un ticket unitaire à 1,50 €. 

Avec le renforcement des lignes 72 - qui relie Anduze à Saint-Jean-du-Gard en passant par la gare de Thoiras - et 81 - qui fait la même chose en passant par Mialet - la nouvelle ligne estivale 85 complète l'offre de transports en commun de la zone "qui concentre 44 % des lits touristiques de l'Agglomération", avance Christophe Rivenq, président d'Alès Agglo. Au départ de l'arrêt Algère de Corbès, au bord du Gardon de Saint-Jean-du-Gard, ou de La Poste de Saint-Jean-du-Gard, la navette assure, depuis vendredi 8 juillet, trois allers-retours par jour. Particularité de cette offre estivale : elle emmène les touristes, et les autres, jusqu'aux portes du Musée du Désert ou de la grotte de Trabuc. Vingt-deux places sont disponibles à chaque voyage.

Direction Saint-Jean-du-Gard, elle prendra la route à 9h30 de Corbès, 14h30 ou 16h20. Dix minutes plus tard, elle est à Anduze (arrêt Pélico), puis à la Bambouseraie, et une demi-heure plus tard à Trabuc. Dans l'autre sens, les départs ont lieu à 11h30, 15h30 et 17h45.

Christophe Rivenq a vanté l'utilité de ce nouveau service lors que "de plus en plus de touristes viennent dans la région en transports en commun". Prévu pour connaître un déficit de 12 000 € cette année, elle devrait s'équilibrer financièrement, l'année prochaine, après "discussion avec les opérateurs touristiques pour participation".

Le prix du ticket, valable 1h30, s'élève à 1,50 €. Ce sera 4 € pour la journée complète. Malicieux, le maire de Mialet, Jack Verriez, a sollicité le maintien de la navette pour l'hiver. En réponse, Christophe Rivenq a prévu, le 1er septembre, de délivrer "beaucoup d'annonces et de communications sur la mobilité dans l'Agglo, en même temps que le bilan de la navette".

François Desmeures

francois.desmeures@objectifgard.com

François Desmeures

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio