Publié il y a 2 ans - Mise à jour le 08.09.2021 - corentin-migoule - 2 min  - vu 1896 fois

CYCLISME Le 19ème Tour cycliste féminin international de l’Ardèche fait escale dans le Gard

Le 18e tour cycliste féminin international de l'Ardèche avait occasionné un grand départ du Pont du Gard l'an dernier. (Marie Meunier / Objectif Gard)

La 19e édition édition du Tour cycliste féminin international de l'Ardèche fait escale à Barjac ce mercredi. Une deuxième étape 100% gardoise ponctuera également le cru 2021, le 13 septembre prochain, entre Anduze et Goudargues.

Le Gard est une terre de vélo, et l'a prouvé à de nombreuses reprises ces dernières années par l'accueil ou le passage de plusieurs étapes de la Grande Boucle. Aussi, chez les hommes, la réputation de l'Étoile de Bessèges, qui ouvre le calendrier cycliste international en février, n'est plus à faire. Mais, pour la première fois, le Tour cycliste féminin international de l’Ardèche (TCFIA), une des plus importantes courses cyclistes féminines d’Europe, qui dépend de l’Union cycliste internationale, aura une étape 100% gardoise, le 13 septembre prochain.

Mais avant cette avant-dernière étape d'une course qui s'achèvera le lendemain à Privas, les 150 coureuses des 25 équipes engagées au départ d'Aubenas ce mercredi (avec une arrivée à Barjac en fin d'après-midi), auront arpenté les routes ardéchoises, drômoises, lozériennes à l'occasion d'une arrivée - comme le veut la tradition - au Mont Lozère, mais aussi vauclusiennes, avec une étape offrant un départ et une arrivée à la cité des Papes.

Double objectif pour le Département

L'Américaine Lauren Stephens, victorieuse l'an dernier, est au rendez-vous pour défendre un titre que la championne olympique, Marianne Vos, a déjà inscrit à son palmarès en 2019. Avec plus de 10 000 mètres de dénivelé au total, l'épreuve s'avère particulièrement exigeante, ce qui a forgé une notoriété sur laquelle entend surfer le département du Gard en subventionnant l'évènement à hauteur de 8 000 euros.

Pour la collectivité gardoise qui a investi 14 millions d'euros en faveur du vélo entre 2019 et 2021, cette contribution revêt un double objectif : participer au développement de l’attractivité du Gard via des manifestations sportives à fort potentiel médiatique, et soutenir l’association « Vélo Club Vallée du Rhône Ardéchois », organisatrice du TCFIA.

"Outre l’intérêt sportif indéniable de cette compétition, la dimension citoyenne de l’épreuve justifie pleinement le soutien du Conseil départemental du Gard", justifie la présidente, Françoise Laurent-Perrigot. Et la dernière nommée d'enfoncer : "L’organisation met à l’honneur des actions de lutte contre les violences faites aux femmes, le combat contre le cancer ainsi que de nombreuses initiatives de protection de l’environnement."

Corentin Migoule

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio