Publié il y a 3 ans - Mise à jour le 27.06.2021 - tony-duret - 1 min  - vu 317 fois

DÉPARTEMENTALES À La Grand’Combe, Patrick Malavieille et Isabelle Fardoux-Jouve vainqueurs haut la main

Les deux candidats de la Gauche (au centre) et les deux suppléants. (Photo Corentin Migoule)

Avec 62,73% des voix en leur faveur au premier tour, le binôme sortant du canton de la Grand’Combe, formé par Patrick Malavieille et Isabelle Fardoux-Jouve, n’était pas particulièrement inquiet. Après une dernière semaine de campagne sur les marchés, ils ont été réélus avec 74,22% des voix.

« On me disait usé, je ne le suis pas tant que ça… », sourit le communiste Patrick Malavieille à l’issue du second tour des élections départementales ce dimanche soir. Le maire de La Grand’Combe, une nouvelle fois élu avec sa binôme Isabelle Fardoux-Jouve, se dit « satisfait » et souligne le « travail d’équipe ». « C’est une campagne de quatuor, nous étions les porteurs de la voix des Cévennes et il y a dans ce résultat une reconnaissance du travail achevé », poursuit-il.

Dans le camp d’en face, celui du Rassemblement national dont le binôme était composé par Jean-Michel Martin et Marie-Ange Jardin, on ne saute forcément pas de joie, mais l’heure est à l’optimisme. « Le premier constat, c’est que le gagnant de ces élections, c’est l’abstention », réagit Jean-Michel Martin. « Je vais attendre le détail du canton, mais je constate qu’on améliore notre score (il passe de 20,04% à 25,78%, Ndlr), qu’il est honorable, et qu’il y a eu des communes, comme à Bonnevaux, où l’on commence à voter pour le Rassemblement national ». Et de conclure : « La prochaine bataille, ce sera la présidentielle. »

Tony Duret

Tony Duret

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio