Actualités
Publié il y a 7 ans - Mise à jour le 16.02.2015 - elodie-boschet - 2 min  - vu 268 fois

DÉPARTEMENTALES La droite veut conquérir le canton de La Grand Combe

Colette André-Martin et Dominique Passieu.

Faire basculer à droite un canton historiquement ancré à gauche, voici l'objectif de Dominique Passieu, candidat aux élections départementales avec Colette André-Martin sur le canton de La Grand-Combe. Ils se présentent sous l'étiquette du "bon sens gardois".

Le nouveau canton de La Grand-Combe, qui s'étend de Génolhac à Saint-Jean-du-Gard, est détenu par la gauche depuis des décennies. Les communistes Guy Laganier, Patrick Malavieille (qui brigue un nouveau mandat), Jean-Michel Suau et les socialistes Lucien Affortit et Rémy Menviel y sont élus.

Dominique Passieu, un restaurateur cévenol autrefois président de l'Office de tourisme des Hautes-Cévennes, fait équipe avec Colette André-Martin, conseillère municipale d'opposition à La Grand-Combe et ingénieur en informatique, pour tenter d'inverser la tendance.

"Nos Cévennes partent en brioche"

De nombreux petits villages des Hautes-Cévennes composent la liste des 28 communes du canton. Un territoire que Dominique Passieu connaît très bien, puisqu'il tient une auberge à Chambon, une petite bourgade de 300 habitants située à deux pas de Chamborigaud. "J'ai 62 ans et je peux vous dire que nos Cévennes partent en brioche depuis quelques années. Des jeunes agriculteurs s'installent et finissent par repartir car personne ne vient les aider", relève le candidat.

Pour redynamiser le territoire, le Cévenol veut donc miser sur l'attractivité touristique et l'agriculture "pour créer du lien entre les vallées et attirer des jeunes", explique t-il. Et d'ajouter : "Les conseillers généraux en place n'ont pas fait grand chose dans ce sens-là. A Saint-Jean-du-Gard par exemple, il ne reste plus rien à part le train à vapeur", affirme t-il. Naturellement, Dominique Passieu entend défendre la ligne ferroviaire des Cévennes, "à exploiter aussi en faveur du développement du tourisme".

Reste à savoir quelles seront les compétences attribuées au Conseil départemental et si le binôme l'emportera devant une gauche communiste difficile à détrôner et un Front National qui pourrait créer la surprise.

Elodie Boschet

Elodie Boschet

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais