Actualités
Publié il y a 3 ans - Mise à jour le 05.01.2021 - abdel-samari - 2 min  - vu 500 fois

ÉDITORIAL Une transmission réussie pour ce véritable patrimoine sportif

Une image de létoile de Bessèges 2019 Photo : Jean-Mathieu Cazenove

(Photo d'archives : Thierry Allard / Objectif Gard)

À l’issue de l’assemblée générale de l’Union Cycliste Bességeoise-Étoile de Bessèges il y a quelques jours, Claudine Fangille a été élue à la présidence et succède à son père Roland Fangille récemment disparu. Une heureuse nouvelle qui vient saluer l'extraordinaire travail de cette famille qui depuis plus de 50 ans a fait en sorte de construire toute sa réputation à cette course mythique. Au départ de la première édition on comptait seulement 24 partants, dont Raymond Poulidor ! Claudine Fangille, qui depuis son adolescence accompagnait son père entourée de toute l’équipe de bénévoles et de partenaires fidèles, voit ici l'occasion de rendre un vibrant hommage à son père à l'orée de cette 51e édition. Une transmission réussie pour ce véritable patrimoine sportif qui fait la fierté de tous les Gardois et même au-delà. Souvent malmenée financièrement, dépendante encore plus aujourd'hui avec la crise sanitaire et économique, des subsides sonnants et trébuchants des collectivités locales, l'Etoile de Bessèges s'élancera une nouvelle fois de Bellegarde le 3 février prochain. Et ouvrira comme traditionnellement la saison cycliste professionnelle française des courses à étapes. Croisons les doigts donc pour que les coureurs obtiennent le feu vert des autorités pour nous faire vivre de belles émotions. Alors oui, ce "Tour du Gard" qui n'en n'a pas le nom aura une saveur particulière, une émotion à chaque instant. Au coup de starter manquera toutefois le sourire de Roland Fangille. Mais l’esprit de la "Petite Reine" sera intact à n'en pas douter. Devant son poste de TV en direct sur la chaîne L'Équipe ou derrière les barrières (si quelques spectateurs sont autorisés), les sensations seront à coup sûr au rendez-vous. Claudine pourra alors regarder le ciel et voir le sourire ému de Roland, qui là-haut, garde un oeil attentif sur son Étoile et ce, pour les 50 prochaines années...

Abdel Samari

Abdel Samari

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio