Publié il y a 2 ans - Mise à jour le 16.03.2022 - corentin-corger - 2 min  - vu 365 fois

GARD Le Conseil départemental mobilise 200 000 € en aide au peuple ukrainien

Françoise Laurent-Perrigot aux côtés des agents des routes juste avant le départ pour acheminer les dons collectés vers l'Aude (Photo Département) - Yoann Galiotto

Le drapeau ukrainien flotte sur le bâtiment du Conseil départemental du Gard (Photo Département) • Yoann Galiotto

L’Assemblée départementale gardoise s’est réunie en commission permanente exceptionnelle, ce mercredi 16 mars, à Nîmes, pour voter des actions de solidarité en faveur du peuple ukrainien. 

Un plan d’actions de soutien à l’Ukraine a été acté ce jour. Il repose à la fois sur des aides financières nationales et locales : une contribution au fonds de concours du Fonds d’action extérieure des collectivités territoriales (FACECO), des individualisations de crédits en subventions de fonctionnement en faveur d’associations caritatives gardoises et des crédits liés aux secours d’urgence sur le budget départemental 2022, afin de répondre aux besoins primaires que sont l’alimentaire et le logement d’urgence.

À cela s'ajoute, un appui logistique via une mobilisation concertée avec les communes et Etablissements publics de coopération intercommunale (EPCI) du Gard en lien avec l’Association des maires du Gard et l’Association de la protection civile de l’Aude, pour organiser des collectes de dons et les acheminer depuis Narbonne vers la frontière Ukrainienne en Pologne. Un relais est aussi prévu auprès de la préfecture sur les solutions d’hébergement pour l’accueil des réfugiés.

Cela se traduit concrètement par une première aide de 100 000 € répartie en deux enveloppes. D'abord 40 000 € en faveur du Fonds d’action extérieure des collectivités territoriales (FACECO). Géré par le Centre de crise et de soutien du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, il permet aux collectivités territoriales qui le souhaitent d’apporter une aide d’urgence aux victimes de crises humanitaires à travers le monde, qu’il s’agisse de crises soudaines (comme les catastrophes ou durables) ou de conflits.

Puis 60 000 € en faveur des associations présentes sur le territoire départemental qui sont en capacité immédiate à la fois de déployer des aides d’urgence et de réaliser des collectes humanitaires. Elles sont toutes reliées à des fédérations nationales œuvrant dans le champ de la solidarité internationale et vont recevoir chacune un soutien à hauteur de 10 000 €. Les associations concernées sont celles déjà subventionnées par le Conseil départemental : Croix-Rouge française, Secours populaire français, Secours catholique, Service d’entraide protestant, la Banque alimentaire et les Restaurants du cœur. Cette aide financière sera versée en une seule fois.

"Répondre par la solidarité et la fraternité"

Une deuxième aide de 100 000 € a également été actée. L’Assemblée départementale a prévu l’inscription ultérieure de crédits supplémentaires sur le compte lié aux secours d’urgence pour un montant de 100 000 € afin de répondre aux besoins primaires que sont l’alimentaire et le logement d’urgence (prise en charge de nuitées d’hôtel). Cette enveloppe portera également sur les transports, les loisirs, les frais liés à la scolarité, etc.

"Dans la situation historique et tragique que nous connaissons, où la guerre frappe en Europe, le Conseil départemental du Gard a choisi comme de nombreux autres Départements de répondre par la solidarité et la fraternité. Au-delà de l'émotion et de l'indignation que suscite la situation, le Conseil départemental a travaillé sur des actions concrètes et utiles, qui soient les plus adaptées aux besoins réels des populations touchées. Ainsi une Commission permanente exceptionnelle a été réunie en urgence ce jour pour adopter les premières mesures en soutien à la population ukrainienne, ainsi qu’en prévision des conséquences que la guerre pourrait avoir indirectement sur les Gardoises et les Gardois", a réagi Françoise Laurent-Perrigot, la présidente de Conseil départemental du Gard.

Corentin Corger

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio