Actualités
Publié il y a 1 an - Mise à jour le 06.12.2020 - abdel-samari - 2 min  - vu 155 fois

GARD Le député Anthony Cellier : "Protéger nos forces de l’ordre, un impératif républicain"

Le député de la troisième circonscription du Gard Anthony Cellier (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Par communiqué, le député du Gard Anthony Cellier s'exprime après les violences contre les forces de l'ordre et tente de convaincre sur le bien-fondé de la loi sécurité globale.

"Il y a 15 jours, deux motards de la gendarmerie étaient grièvement blessés lors d’un contrôle routier sur la commune de Fourques. Cette semaine, un homme refusant de se soustraire à un contrôle de gendarmerie au niveau de la commune de Roquemaure, a entrainé un accident impliquant un véhicule de la brigade de gendarmerie locale. Ces exemples, malheureusement récurrents, démontrent une nouvelle fois que la police et la gendarmerie assurent, avec professionnalisme et courage, le respect de la loi républicaine, parfois au péril de leur vie" indique le député.

"Nous devons être à la hauteur de leurs engagements. En ce sens, la loi relative à la sécurité globale, actuellement en discussion au Parlement, a été construite afin de mieux protéger nos forces de sécurité pendant et en dehors de l’exercice de leur fonction, tout en assurant une meilleure coordination de leur travail quotidien."

Et de rajouter : "Sur plus de 30 articles que contient cette proposition de loi, l’actualité aura retenue l’article 24. Les parlementaires vont donc travailler à une réécriture de celui-ci afin de lever toutes les suspicions et interprétations sur une potentielle limitation du droit de la presse, droit auquel je suis particulièrement attaché. Nous aurions pu également retenir les avancées de cette proposition de loi : la montée en compétences de la police municipale, la limitation des réductions de peine pour les personnes qui se sont rendues coupables d’infractions sur les forces de sécurité, le nouveau cadre juridique pour l’utilisation des caméras individuelles par les forces de l’ordre..."

"Protéger ceux qui nous protègent est un élément central du pacte républicain, tout comme la confiance qui doit exister entre les citoyens et ceux qui les protègent. N'oublions jamais que les forces de l'ordre sont aussi les gardiens de la paix" conclut Anthony Cellier.

Abdel Samari

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais