Actualités
Publié il y a 5 ans - Mise à jour le 15.03.2018 - thierry-allard - 1 min  - vu 1583 fois

GARD Lettres piégées par des anti-corridas : Claire Starozinski réagit

Il y a environ un an, une série de lettres piégées par des lames de cutter avait été envoyée à des personnalités du monde de la tauromachie.
Claire Starozinski, présidente de l'Alliance Anticorrida (DR)

L’enquête des gendarmes de la brigade de recherches de Nîmes a permis d’appréhender deux suspects, un Héralutais et une femme vivant dans le Tarn-et-Garonne, qui ont avoué les faits. Ils ont également reconnu être opposés aux corridas, sans toutefois faire partie d’une association.

Dans un communiqué, la présidente de l’Alliance anticorrida Claire Starozinski se dit « en colère, car il s'agit là de la manifestation d'une haine pure et dure. Un tel geste est contre-productif car il va évidemment permettre à nos adversaires de se victimiser. En outre ce n'est certainement pas ainsi qu'on arrêtera les corridas. »

Claire Starozinski estime également que « quand certains en sont réduits à envoyer des lames de rasoir parce qu'ils pensent n'avoir aucune alternative face aux sévices infligés aux animaux de corrida, il devient urgent d'ouvrir le débat démocratique sur le sujet au parlement. »

Th.A

Thierry Allard

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio