Actualités
Publié il y a 3 ans - Mise à jour le 09.03.2019 - corentin-corger - 2 min  - vu 1419 fois

GILETS JAUNES Une poignée d'irréductibles mobilisée à Nîmes et Alès

Le point de rendez-vous à Nîmes était au parvis des arènes (photo Corentin Corger)

Pour l'acte XVII des Gilets jaunes, des rassemblements ont lieu cet après-midi à Nîmes et Alès, où la mobilisation était faible. 

En raison de la fête foraine qui se tient sur le parvis du stade des Costières, les Gilets jaunes de Nîmes ont dû modifier leur lieu de rendez-vous. Pour ce 17ème samedi, ensoleillé, environ 70 personnes se sont retrouvées devant les arènes. Quelques minutes à attendre les retardataires et direction le boulevard Victor-Hugo pour la marche hebdomadaire.

Les Gilets jaunes remontent le boulevard Victor Hugo pour se rendre aux Jardins de la Fontaine (photo Corentin Corger)

Une balade dans le centre-ville avec distribution de tracts qui a conduit le cortège jusqu'aux Jardins de la Fontaine, car "c'est là où il y a du monde", explique un organisateur. Des irréductibles qui veulent être vus, entendus et montrer leur détermination à ne rien lâcher. Et comme les Gilets jaunes aiment marcher, ils avaient ensuite prévu de prendre la direction du rond-point de Kilomètre Delta pour y organiser un pique-nique. Pas de risques d'affrontement avec les forces de l'ordre puisque ce week-end, aucun arrêté préfectoral n'avait été publié.

Évidemment, les manifestants seront de retour samedi prochain pour marcher en centre-ville mais ensuite ils ont prévu de se retrouver à la manade de Dions. Dès 17h, ils doivent accueillir le député de la France Insoumise François Ruffin, qui vient présenter son film "J'veux du soleil !", tourné sur les différents lieux de blocage où il s'est rendu. Notamment, à Kilomètre Delta et au barrage de Dions.

À Alès

Les Gilets jaunes dans les rues de la capitale cévenole cet après-midi. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

À Alès, la manifestation n’avait pas la même ampleur que celle de samedi dernier. Le nombre de personnes est même divisé par dix : ils étaient environ 150 Gilets jaunes à défiler dans les rues du centre-ville cet après-midi.

Partis de la place de la mairie, ils ont marché dans le calme, en distribuant des tracts et en jetant toutefois quelques pétards sur leur passage comme pour signaler leur présence aux badauds qui ne les auraient pas remarqués. On reprend les mêmes et on recommence samedi prochain.

Corentin Corger

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais