Actualités
Publié il y a 7 ans - Mise à jour le 06.03.2015 - elodie-boschet - 1 min  - vu 71 fois

GOLF Saint-Hilaire durable saisit le préfet sur des "comptes pas très clairs"

Photo d'illustration

Les comptes prévisionnels du projet de golf transmis par Alès agglomération laisse l'association Saint-Hilaire durable perplexe. Dans un courrier adressé hier au préfet du Gard, elle demande qu’une expertise financière soit effectuée par la Chambre Régionale des Comptes.

Saint-Hilaire durable s’est penchée sur les comptes prévisionnels du futur éco-site des Hauts de Saint-Hilaire. Les éléments transmis par l'agglomération, interpellent l'association, qui s'exprime à travers un communiqué : "L'indigence des documents produits contraste cruellement avec l’importance d’un projet qui propose d’engager les finances de l’Agglo pour 18 M€ ! Pas de documents consistants ni de tableaux rébarbatifs à analyser. Budget prévisionnel, plan de financement, besoin de trésorerie supposément établis sur 12 ans, tiennent dans les quelques lignes d’un tableau qui ne couvre pas même une page !"

Les opposants au projet craignent que l’agglomération et la “Société de Conseil aux affaires” Tangara Consulting qui a réalisé cette étude "aient choisi d’embrouiller élus et citoyens avec des chiffres bidons et inconsistants. Car parvenir, avec des éléments aussi disparates et succincts, à conclure : “projet équilibré: pas de participation du contribuable” relève davantage de l’esbroufe que de la prévision comptable et budgétaire".

L'association demande donc, dans un courrier adressé ce jeudi au préfet du Gard, que la Chambre Régionale des Comptes soit saisie pour analyser les risques financiers et l’impact budgétaire liés à la réalisation de ce projet par l’agglomération d’Alès.

Elodie Boschet

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais