Actualités
Publié il y a 11 ans - Mise à jour le 20.07.2011 - abdel-samari - 1 min  - vu 75 fois

JEAN-CLAUDE GAYSSOT A DÉFENDU LE LANGUEDOC-ROUSSILLON A BRUXELLES ...

{{IMG:1}}

Les élus des régions de Basse-Normandie, Corse, Languedoc-Roussillon, Limousin, Lorraine, Nord-Pas de Calais et Picardie se sont rendus à Bruxelles le 1er février 2011 pour défendre les intérêts de leurs territoires dans le cadre de la préparation de la future politique européenne de cohésion qui représente aujourd'hui pour le Languedoc-Roussillon plus d'un demi milliard d'€.

Ces régions soutiennent avec force la proposition de la Commission européenne visant à créer une nouvelle catégorie de régions « intermédiaires » qui permettrait aux régions dont le PIB/habitant est compris entre 75 et 90% du PIB communautaire moyen, de bénéficier d'une intensité d'aide supérieure.

Jean-Claude Gayssot, Vice-président de la Région Languedoc-Roussillon délégué aux Relations internationales, a alerté le Commissaire européen Johannes Hahn, des parlementaires européens et l'Ambassadeur de la France auprès de l'Union européenne sur la nécessité de soutenir le développement de telles régions au risque de les voir décrocher. .

Il a demandé que la France, Gouvernement et Parlement, soutienne sans ambiguïté cette proposition de la Commission, qui permettrait de traiter de façon privilégiée des problèmes structurels propres à ces régions.

Abdel Samari

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais