Actualités
Publié il y a 8 ans - Mise à jour le 29.03.2014 - coralie-mollaret - 1 min  - vu 65 fois

LANGUEDOC-ROUSSILLON. Bruxelles somme la France de réduire le temps de travail de ses internes…

En octobre 2012, une centaine d’internes du Languedoc-Roussillon ont manifesté à Marseille. D.R/

Souvenez-vous : octobre 2012, une centaine d'internes du Languedoc-Roussillon avaient manifesté à Marseille contre la tournure que prenait pas PLFSS. Parmi les revendications, le temps de travail des internes qui excède largement les 48 heures hebdomadaire, plafond maximal prévu par la législatin européenne. Alors vendredi, Bruxelles a tiré la sonnette d'alarme et a donné deux mois à la France pour se mettre au diapason. Si rien n'est fait, la France sera poursuivie devant la Cour de Justice de l'Union Européenne.

Coralie Mollaret

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais