Publié il y a 22 jours - Mise à jour le 03.06.2024 - Thierry Allard - 2 min  - vu 386 fois

LE PIN Avec « L’ami du Pin », le village a son bistrot

Le bistrot du Pin a été inauguré ce samedi soir

- Photo : Thierry Allard

Samedi soir, le village du Pin, 400 habitants entre Bagnols et Uzès, inaugurait son bistrot. « Une nouvelle page » pour le village, en dit son maire Patrick Palisse.

Il s’appelle « L’ami du Pin », et le jeu de mots trouvé par son gérant Julien Lacroix lors d’une soirée entre amis est on ne peut plus à propos pour ce nouveau lieu qui ouvrira ses portes ce vendredi 7 juin au coeur du village. On ne peut plus au coeur, puisque le bistrot fait l’angle avec la place de la mairie, « dans une maison qu’on a acquise, rappelle le maire. C’était un logement vacant, que nous avons mis aux normes. »

L’idée est d’y proposer « un lieu de vie et de sociabilisation », rappelle le maire d’un village qui sait faire la fête, mais qui manquait d’un lieu à l’année « où tout le monde pourra se retrouver, et où nous pourrons intégrer les nouveaux habitants », poursuit-il. Démarrés en février, les travaux se sont achevés la veille de l’inauguration sous la houlette de l’architecte bagnolais Simon Tyssaen et d’entreprises locales.

Il y en a eu pour 150 000 euros, subventionnés pour moitié par l’État, pour une bonne partie du reste par la Région et le Département, et une subvention de l’Union européenne est attendue pour arriver au taquet de ce qui est possible en terme de subventionnement, 80 %. « Nous attribuons des subventions du programme européen Leader pour des projets comme celui-ci qui font vivre nos villages », en dit la conseillère départementale Carole Bergeri, venue avec sa casquette de représentante du Groupe d’action locale « Des Cévennes au Rhône », chargé de distribuer les fonds européens sur le territoire. « Il n’y a pas de fatalité pour ces territoires ruraux, maintenir leur dynamisme est un combat et un défi que nous relevons », rajoutera la conseillère départementale Sylvie Nicolle, avant que le sénateur Laurent Burgoa souligne les bienfaits d’un projet qui va « mettre de la convivialité au sein de la commune. »

Ce bistrot, « c’est un rêve qui devient réalité », lance Julien Lacroix, le gérant. Il sera sur le pont 7/7j midi et soir, « avec des bons produits, des vins locaux et des légumes en circuits courts », annonce-t-il, avec l’ambition de décrocher le label « Bistrot de pays » d’ici la fin de l’année. Et ainsi participer à « la politique du conseil municipal de revitalisation du centre-bourg, que nous avons commencée en 2018 avec l’ouverture de la brocante/restaurant, puis le rachat d’une maison en 2019 pour en faire une épicerie et une logement social, l’acquisition de ce bâtiment en 2020 pour le bistrot, la construction du four communal en 2021 et la rénovation de la place du village en 2022 », énumère Patrick Palisse. Et le maire l’annonce : « cette logique va se poursuivre. »

Thierry Allard

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio