Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 20.06.2024 - CC - 2 min  - vu 418 fois

LÉGISLATIVES Le sénateur Denis Bouad apporte son soutien au Nouveau Front Populaire

Le sénateur PS du Gard, Denis Bouad 

- Photo Objectif Gard

"Je soutiendrai l’ensemble des candidats qui devront affronter l’extrême droite au second tour"

Le sénateur Denis Bouad fait part de son sentiment à l'approche des élections législatives des 30 juin et 7 juillet. "Au soir des élections européennes, en décidant de dissoudre l’Assemblée nationale le Président de la République a précipité notre pays dans un tournant de son histoire. Depuis la libération, jamais l’extrême-droite n’avait été aussi proche du pouvoir. Cette situation nous oblige ! Les 30 juin et 7 juillet, les tristes victoires idéologiques de l’extrême droite ne doivent pas se transformer en une victoire électorale", recontextualise l'élu au début de ce communiqué. 

Avant d'ajouter : "Face à ce péril, les diverses forces de gauche, malgré leurs différences parfois profondes, ont réussi à s’accorder afin de proposer une alternative aux français. Au cours de l’histoire de la France, la gauche rassemblée, malgré des différences qui existaient à toutes les époques, a su exercer le pouvoir et changer la vie des français… du Front populaire à Lionel Jospin. Aussi dans les différents mandats qui ont été les miens, j’ai chaque fois pu exprimer et témoigner de mon attachement aux valeurs de la République. Au même titre que notre Présidente de Région Carole Delga, Raphaël Glucksmann et beaucoup d’autres qui s’inscrivent dans cette large union des forces progressistes contre l’extrême droite, je m’engagerai toujours pour que les valeurs de la laïcité, le respect d’un débat public serein dans le cadre notre démocratie, et l’engagement de la France dans la construction européenne soient au cœur de nos priorités."

"Je soutiens l’ensemble des candidats de gauche"

Et de poursuivre : "Mais au-delà de vaincre l’extrême-droite, la dynamique en cours doit s’attacher à apporter de l’espérance et des solutions concrètes aux défis sociaux, économiques et écologiques qui se présentent à nous. Des congés payés à la sécurité sociale d’Ambroise Croizat jusqu’au 35h, combien de projets politiques, que d’autres ont pu qualifier de folies, ont permis de changer durablement le quotidien des français. Pour toutes ces raisons, je soutiens l’ensemble des candidats de gauche."

Pour conclure, l'ancien président du Département annonce faire barrage au Rassemblement National : par ailleurs, dans un souci de clarté que la situation impose, je tiens à dire, dès à présent, sans attendre les résultats du premier tour, que conformément aux valeurs qui sont les miennes, je soutiendrai l’ensemble des candidats qui devront affronter l’extrême droite au second tour."

CC

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio