Publié il y a 18 jours - Mise à jour le 04.06.2024 - Propos recueillis par Sacha Virga - 4 min  - vu 2385 fois

L'INTERVIEW Jean-Charles Bénézet, maire de Saint-Christol-lès-Alès : "On est arrivé à maintenir la gratuité sur tous les événements culturels cet été"

Festiv'été programme Saint-Christol-lès-Alès

L'équipe municipale de Saint-Christol-lès-Alès a présenté le programme culturel de cet été

- Sacha Virga

Le maire de Saint-Christol-lès-Alès, Jean-Charles Bénézet, a présenté ce mardi après-midi le programme estival sur sa commune baptisé "Festiv'été", en compagnie de ses deux adjoints Rudy Monier (culture) et Jean-Pierre Roux (sport) et de la conseillère municipale Josette Pasinetti (festivités).

Objectif Gard : Vous expliquez que pour la programmation culturelle sur votre commune cet été, il y en a pour tous les goûts. Est-ce que ça a été compliqué de faire des choix et de tout rentrer dans le programme ?

Jean-Charles Bénézet : Ça a été compliqué, comme chaque année, peut-être un petit peu plus cette année 2024. Il y a cette diversité des événements qui sont proposés, pour tout public, tout âge et tout domaine. On retrouve des événements festifs, culturels et aussi sportifs sur cette période entre mi-juin et fin août, voire jusqu'à début septembre. Il y a eu des choix à faire sur le nombre d'événements, sur le nombre de jours en prenant en compte les aspects financiers, ce n'est pas un secret. Sur 2024, comme dans beaucoup de collectivités, il a fallu monter le budget, ça a été plutôt laborieux. Et donc pour les festivités aussi, il a fallu se creuser encore un peu plus la tête. Malgré ça, on est arrivé à maintenir la gratuité sur tous les événements qui sont proposés sur la commune.

Vous fonctionnez à 100 % en autonomie financièrement sur les projets d'été. Est-ce plus compliqué de s'en sortir d'années en années ?

On y arrive. Ça demande plus de travail, plus de réflexion, plus de négociation avec les prestataires, mais on y arrive. C'est beaucoup de boulot de la part de mes élus qui sont en charge, que ce soit de la culture, du sport et des festivités, mais au final, on y est arrivé, même si c'est un challenge.

Y a-t-il des petits changements dans le programme par rapport à l'an dernier ?

Les petits changements sont à la marge. On est arrivé à travailler dans la continuité sur les plus gros événements. On a gardé tout ce qui marchait. Et comme tout a bien marché, on a tout gardé ! Le 14 juillet se fait cette année sur trois jours. Certaines années ça a été sur quatre ou sur cinq, en fonction de quand tombe le 14 juillet. On a calé la fête médiévale fin juillet, qui fêtera sa troisième édition. Fin août, on aura la Saint-Christophe, cela fait dix ans qu'on l'a mis en place. Donc là aussi, on est arrivé à la caler sur la période, parce que la fête médiévale se déroulait plutôt fin août. Il n'y a pas de véritables nouveautés, si ce n'est la venue de nouveaux artistes.

D'autres communes voisines ont aussi leur programmation culturelle, est-ce que vous prenez en compte ce qui peut se faire ailleurs pour organiser votre programme ?

Là aussi sur le contenu, on est complètement autonome heureusement. Il y a de l'offre sur toutes les communes, sur Alès et l'Agglomération. Ça nécessite, comme d'autres communes autour d'Alès des petits ajustements. Par exemple, on tire le feu d'artifice le 13 juillet et pas le 14, parce qu'on sait qu'il y aura encore plus de concurrence un 14 juillet. On fait la fête de la musique le 22 juin cette année, et pas le 21, pour les mêmes raisons. Ça reste à la marge. On va offrir l'offre la plus large possible pour les Saint-Christolens et pour les touristes. Et c'est là où il n'y a pas de limites si ce n'est financièrement.

Dans un autre registre, avez-vous eu du nouveau sur les travaux de contournement de votre commune ?

Pour le moment on n'a pas de nouveau. Tous les signaux étaient au vert fin 2020, avec l'enquête publique qui avait donné un avis favorable. Depuis, je sais qu'il y a eu des recours qui sont traités actuellement. C'est pour ça que sur le terrain, on ne voit rien. Mais en tout cas, pour ma part et celle des élus, on pousse et on soutient, avec ma double casquette de mairie et de conseiller départemental. J'ai eu l'occasion d'aller rencontrer la présidente du Département pour lui en parler, de rencontrer le sénateur Laurent Burgoa par exemple, mais je pourrais en parler avec madame Lopez et monsieur Bouad. J'ai pu rencontrer le vice-président à la mobilité du conseil régional Jean-Luc Gibelin. On a envoyé des courriers aussi au ministre de la Transition écologique et de la cohésion des territoires Christophe Béchu à ce sujet. Donc voilà, on pousse parce qu'il y a un besoin, tout simplement. La commune étouffe, on a un centre-ville qui est complètement saturé. Les commerçants voient passer beaucoup de voitures mais qui ne s'arrêtent pas. Les mêmes qui font des recours parlent de pollution. Aujourd'hui, c'est un des sites les plus pollués d'Alès Agglomération, voire du Gard, au niveau de la pyramide.

Inauguration Weldom
De nombreuses personnalités du territoire ont pris part à l'inauguration du nouveau Weldom • Droits réservés

Le projet de centre commercial avec Dhombre Groupe Société est-il toujours d'actualité ?

Pour le moment, il n'est pas encore sorti. On s'est vu récemment sur d'autres projets commerciaux qui permettraient le développement de la commune et des autres communes où il y a ce type de projet. Je citerai par exemple le magasin Weldom qui s'est installé sur l'entrée sud de la commune. Sur l'autre projet sur l'entrée nord, pour le moment, ce n'est pas encore réglé. En tout cas un permis d'aménager a été signé en mairie. Les permis de construire arrivent petit à petit. Il y a un petit blocage, mais je ne désespère pas que ça puisse se débloquer. Ce serait pour le bien de tout le monde.

LIRE AUSSI : SAINT-CHRISTOL-LÈS-ALÈS Le nouveau Weldom a été inauguré

Le programme en bref, à retrouver intégralement sur le site de la commune :

- Exposition Vagabondages sous les étoiles (du 11 au 29 juin à la médiathèque)
- Fête de la musique (22 juin dès 18h sur la place du Millénaire)
- Foulées de la Pyramide (30 juin à 9h sur la place du Millénaire)
- Cinéma de plein air Super Mario Bros (11 juillet à 20h30 au stade des Pensions)
- L'Autre Nuit, festival de musique urbaine avec Don Choa, membre fondateur de la Fonky Family, Davodka ou encore Dau, finaliste de la série "Nouvelle École" (19 juillet à 20h30 sur la place du Millénaire)
- Les festivités du 14 juillet (du 12 au 14 juillet)
- La fête de la bière (20 juillet à 19h30 sur la place du Millénaire)
- La fête médiévale (27 et 28 juillet sur la place du Millénaire)
- La chance à l'humour (31 juillet à 21h sur la place du Millénaire)
- Soirée génération 80 (2 août à partir de 19h30 sur la place du Millénaire)
- Grand prix de la chanson (7 août à 21h sur la place du Millénaire)
- La Saint-Christophe (du 23 au 25 août)

Propos recueillis par Sacha Virga

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio