Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 24.05.2024 - François Desmeures - 2 min  - vu 174 fois

MOLIÈRES-CAVAILLAC Une illustratrice devant les élèves, avant Éclats de lire

Sara Gavioli sera présente, samedi et dimanche, à la fête du livre jeunesse Éclats de Lire au Vigan

- François Desmeures

Autrice et illustratrice, Sara Gavioli a passé la matinée de ce vendredi dans une classe maternelle avec des élèves de petite et moyenne sections, dont une part du Vigan. Un exemple de ce qu'apporte le festival Éclats de lire, qui débute ce samedi au Vigan.  

Sara Gavioli sera présente, samedi et dimanche, à la fête du livre jeunesse Éclats de Lire au Vigan • François Desmeures

Pas facile d'expliquer à des enfants de quatre et cinq ans le processus de création littéraire. Alors, l'autrice-illustratrice du jour, Sara Gavioli, commence par inventer une histoire. "Et quand je suis contente de mon travail et de mon histoire, je commence à faire des crayonnés". L'artiste italienne, installée à Toulouse, dévoile aux enfants des croquis sur papier, plusieurs dessins pour un même chat ou un hippopotame. Vient alors le choix du modèle. Puis, le passage du croquis au carnet. "Enfin, je colorie pour le livre." 

Sara Gavioli est autrice et illustratrice pour les enfants, entre 2 et 6 ans • François Desmeures

Si les enfants sont petits, ils n'arrivent pas totalement en terrain inconnu. En préparation de la séance du jour, ils se sont penchés sur deux livres de l'autrice, J'ai la parlotte et J'ai la bougeotte. Ce vendredi matin, elle leur présente deux autres ouvrages, Même pas mal et Même pas peur. "Je les ai écrits pour ma nièce, que je ne vois pas souvent", explique Saria Gavioli. Et qui, comme tous les enfants, a cru - l'espace d'un instant - périr après une chute sur le genou ou a développé son imagination dans la conception de monstres qui habiteraient la chambre à coucher. 

François Desmeures

"Pour l'instant", selon elle, Sara Gavioli se range dans les auteurs pour enfants de 2 à 6 ans. Et elle fait tout, donc, de la conception de l'histoire au choix des couleurs des illustrations. Si son premier livre date de 2010 - un album en italien, La Governante - cela ne fait que cinq ans que Sara travaille exclusivement sur ses propres projets. Avec les complications financières que connaissent tous les auteurs jeunesse. "Je survis", lâche-t-elle dans un sourire, en s'appuyant beaucoup, en plus de ses oeuvres, sur les salons du livre et les interventions scolaires. 

Pour finir, les enfants ont collé des dents aux crocodiles • François Desmeures

Samedi et dimanche, pour la partie Éclats de lire ouverte au public, Sara signera ses ouvrages mais proposera aussi un atelier, le dimanche matin, de dessins et collages. À la vue de l'enthousiasme des élèves ce vendredi matin à Molières, il ne serait pas étonnant de voir certains des élèves y participer. 

François Desmeures

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio