Actualités
Publié il y a 3 ans - Mise à jour le 29.08.2019 - abdel-samari - 1 min  - vu 341 fois

NÎMES Autonomie : première université de la longévité les 25 et 26 septembre 2019

(Photo d'illustration : DR/)

La Fondation i2ml et ses partenaires organisent les 25 et 26 septembre à Nîmes, la première université d'automne de la longévité sur le thème de la liberté et de l'âge.

Dans le cadre de l’élaboration de la loi Grand Âge et Autonomie, le gouvernement français a mis en place la grande concertation sur l’autonomie, pendant 6 mois. Remis le 28 mars 2019, le très attendu rapport Libault recense 175 propositions pour lutter contre la perte d’autonomie.

Dépendance, autonomie, liberté, interdépendance : de quoi parle-t-on ? Est-on vraiment autonome quand sa voix ne compte plus du fait de son âge ? Qu’est-ce que la liberté quand vos enfants peuvent vous interdire de conduire, au seul motif qu’ils vous trouvent trop vieux ? À quoi cela sert-il d’être autonome si c’est pour subir la solitude chaque jour ? Y a-t-il des personnes dépendantes plus libres que des personnes sur leurs deux jambes ? L’autonomie ne peut pas se considérer sans le risque et le risque est le corollaire de la liberté : quel que soit l’âge, osons la liberté !

Rendez-vous est donné les 25 et 26 septembre à Nîmes pour aborder ces questions aux côtés de plus de 50 intervenants, professionnels, associations, philosophes, bénévoles, résidents de maison de retraite... et entamer ensemble la « Ré-vieux-lution ! » !

Animées par Serge Guérin, ces deux journées seront déclinées en quatre temps et rythmées par des interventions plénières et des ateliers interactifs. Pour participer à ces journées de conférence, il est nécessaire de s’inscrire en ligne : ICI ou par téléphone 06 03 27 45 11.

Abdel Samari

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais