Publié il y a 27 jours - Mise à jour le 26.05.2024 - Eline Grossiord - 2 min  - vu 536 fois

NÎMES Deuxième édition du Parcours de vie de la personne en situation de handicap

Les membres du comité de pilotage de cette belle journée. 

- photo : IFME

Plus de 50 exposants étaient à l’Institut de formation aux métiers éducatifs de Nîmes pour le Parcours de vie de la personne en situation de handicap.

Ce vendredi 24 mai, l’Institut de formation aux métiers éducatifs (IFME) a accueilli la deuxième édition du Parcours de vie des personnes en situation de handicap, un événement phare organisé par des associations locales dédiées à l’accompagnement des personnes en situation de handicap : APF France Handicap, l’ARERAM, Cigaliers, Communauté 360, l’IFME et l’UNAPEI 30.

Les élus locaux, dont Julien Plantier, 1er adjoint au maire de Nîmes, Franck Proust, président de Nîmes métropole, Henri Brin, délégué handicap et inclusion de la région Occitanie, et Mathias Nieps, référent handicap et secrétaire général adjoint de la préfecture du Gard, se sont mobilisés pour souligner l’importance de contribuer à un territoire plus solidaire et inclusif.

Plus de 50 professionnels ont présenté leurs services autour du handicap sous forme de mini-salon et de stands, offrant ainsi une vitrine des solutions disponibles sur le territoire. La journée, centrée sur le thème « Quel parcours dès l’enfance ? », a débuté par une table ronde. Celle-ci a présenté les réponses élaborées par l’Éducation nationale et les établissements médico-sociaux, abordant les rôles des enseignants référents, les projets personnalisés, et les différentes options de scolarisation pour les personnes en situation de handicap. Les fonctions et les liens des SESSAD (service d'éducation spéciale et de soins à domicile), des IME (Instituts médico-éducatifs) et des UEEA (Unités d’enseignement élémentaire autisme) avec l’Éducation nationale ont également été détaillés.

La matinée a été l’occasion de mettre à l’honneur les personnes en situation de handicap et de faire partager leur vécu. Ces témoignages, notamment celui de Chléo, jeune fille en situation de handicap invisible suite à un accident de la route il y a deux ans, ont permis d’éclairer le chemin à parcourir pour une société plus inclusive. Puis Kévin, qui représentait le Comité sport adapté à l’occasion de cette journée, et Abdel, qui se prépare pour un parcours pédestre de Nîmes à Vintimille, ont particulièrement marqué les esprits.

Les élus locaux accompagnés des membres du Comité de Pilotage de la journée.  • photo : IFME

À 14h, Charles Gardou, anthropologue et professeur des universités spécialisé dans les questions relatives au handicap, a souligné, lors d’une conférence, l'importance de la scolarité pour les enfants en situation de handicap et a insisté sur la nécessité d’adapter la société et le système éducatif pour favoriser leur réussite et leur épanouissement. Il a plaidé pour une approche inclusive qui valorise la diversité et l'équité au sein des établissements scolaires. Fort du succès de cette deuxième édition, une troisième édition sur le thème de l’autodétermination est déjà prévue pour 2025.

Charles Gardou, anthropologue et professeur des universités accompagné de Virginie Edouard Directrice IEM SESSAD La Cigale   • photo : IFME

Eline Grossiord

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio