Publié il y a 18 jours - Mise à jour le 03.06.2024 - Sacha Virga - 2 min  - vu 550 fois

NÎMES Elections européennes : la caravane de la France Insoumise s'arrête au Chemin-Bas-d'Avignon

Élections Européennes France Insoumise

Les militants et élus Insoumis mobilisés ce dimanche

- Sacha Virga

À un peu moins d'une semaine du tour unique des élections européennes, les militants et élus insoumis  sont allés à la rencontre des habitants du Chemin-Bas-d'Avignon dimanche après-midi pour porter la liste de Manon Aubry.

La France Insoumise joue ses dernières cartes à Nîmes pour les élections européennes. La liste portée par Manon Aubry a choisi un système de caravanes pour faire connaître le programme de la candidate dans les communes françaises. 72 villes seront sillonnées au total jusqu'à dimanche prochain, un concept inventé en 2017 par la députée et présidente du groupe LFI à l'Assemblée Nationale Mathilde Panot.

Lorsque la date des élections a été connue, les actions du mouvement se sont précisées. "On a relancé quelques contacts que l'on avait dans ce quartier, pour qu'ils diffusent l'information de façon large. On a aussi mis quelques affichettes dans les bas d'immeubles et dans les magasins qui nous ont autorisé", explique Thèbes Kieffer, animatrice d'un groupe d'action nîmois pour la France Insoumise.

Élections Européennes France Insoumise
Plusieurs élus Insoumis ont prononcé quelques mots en fin de journée • Droits réservés

Ainsi, Ismaël, Sarah, Youness, Christine et de nombreux autres volontaires ont tout d'abord réalisé des actions de porte-à-porte dans plusieurs immeubles du Chemin-Bas-d'Avignon à Nîmes. Les consignes étaient simples : "On va vers les gens, on n'attend pas qu'ils viennent à nous", lance Christine. Chaque porte toquée et ouverte est ensuite comptabilisée. Les chiffres sont ensuite envoyés à l'antenne nationale du mouvement.

Avec l'aide de Michel Sala, député de la cinquième circonscription du Gard, les militants ont pu échanger avec certains habitants s'ils étaient là et ouverts à la discussion, sinon un petit prospectus était laissé à chacun. Une des difficultés était de convaincre à nouveau les déçus de la politique : "Il y a des gens qui sont assez désabusés, certains pensent que les élections sont truquées. D'autres ont été déçus par la politique menée par d'autres présidents auparavant", affirme Thèbes.

Élections Européennes France Insoumise
Le porte-à-porte a commencé vers 17h ce dimanche au Chemin-Bas-d'Avignon • Sacha Virga

"Si on devait se fier uniquement à nos actions de porte-à-porte, les sondages seraient totalement faux parce que sur les secteurs où nous avons tracté, environ 80% des gens votent Manon Aubry", explique Thèbes Kieffer. Elle explique que certains ont même pris un petit paquet de tract pour diffuser à leur travail ou autour d'eux. "Par rapport à ce que l'on a pu voir, les chiffres semblent minorer la dynamique de Manon Aubry, quand on voit le succès des meetings que l'on tient et les retours des personnes que l'on croise", ajoute Dany, militant insoumis.

En fin de journée, les députés Sébastien Rome (4e circonscription de l'Hérault) et Michel Sala (5e circonscription du Gard) ont été présents pour un meeting en compagnie de la seule candidate Insoumise dans le Gard Isabelle Chenou.

Sacha Virga

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio