Actualités
Publié il y a 7 ans - Mise à jour le 03.04.2015 - emeline-andreani - 2 min  - vu 215 fois

NÎMES L'association nîmoise Ayuda lance un appel à projet

Yvon Verdier entouré des membres de l'association. Photo : Emeline Andreani/Objectif Gard

Créé le 3 octobre 2014, le club taurin Ayuda, Fond'actions taurine est une association qui aide les personnes ou groupe de personnes qui souhaitent réaliser un projet visant à préserver la culture taurine. 

Yvon Verdier avec quelques uns de ses amis, voulait dans un premier temps aider les jeunes dans le monde de la tauromachie. Mais très vite, il décide d'officialiser cette association, pour qu'il n'y ait pas d’ambiguïté avec les autres clubs taurins. "Ayuda n'est pas un énième club taurin. C'est une association qui aide des personnes ayant un projet concret, et en rapport avec la tauromachie", souligne Fanny Rouveret, membre du bureau. Née alors l'association Ayuda, en octobre 2014, et avec elle, de nombreux projets.

L'association qui porte bien son nom

Mise en place en 2014, l'association a pour objectif de soutenir trois grands projets chaque année. Et c'est en juin dernier, que les différents aficionados membres de l'Ayuda ont réalisé leur première action : "Avec ma famille, cela faisait plusieurs années que nous voulions rafraîchir notre ganaderia en achetant des taureaux Buendia, qui sont des taureaux pur Santa Coloma. Mais en raison du manque de moyen, nous n'avons jamais pu aboutir à ce projet", témoigne Manu Turquay. L'association s'est alors chargée d'acheter trois taureaux d'origine Buendia et cinq vaches. Un soutien financier qui a permis à Manu Turquay de réaliser son rêve : "Ce rafraîchissement représente un gros espoir pour moi. Cette association porte vraiment très bien son nom. Elle apporte toutes sortes d'aides, aussi bien financières que morales" remercie encore Manu Turquay. Une première action suivie d'une autre quelques mois plus tard, lorsque le club taurin a offert une épée à un jeune aficionados. C'est sur cette lancée que l'association a décidé, ce mois-ci, de lancer un appel à projet, afin de réaliser leur dernier grand projet.

A la recherche d'un projet innovant

A partir de la première semaine d'avril, et jusqu'au 30 juin, l'association lance un appel à projet pour toutes personnes ou structures, souhaitant présenter un thème en rapport avec la tauromachie. Toutes nationalités comprises, ces derniers doivent être rédigés soit en français, soit en anglais, soit en espagnol. "Notre association est très ouverte. Les participants peuvent présenter des projets sous la forme qu'ils désirent : audiovisuel, musique, ou bien des actions envers la jeunesse, .... Ce qui nous intéresse le plus, c'est de savoir si c'est un projet concret, mais surtout s'il est innovant", explique le président de l'association. Le jury, composé de six personnes du bureau, deux membres fondateurs de l'association, deux bénévoles et du gagnant de l'année précédente, se réunira ensuite dans l'été pour délibérer. Le lauréat sera quant à lui présenté lors de la féria des Vendanges de septembre.

En parallèle avec ces projets, le club taurin, qui compte aujourd'hui une cinquantaine de membres, souhaite également s'étendre vers l'international : "Nous aimerions solliciter les australiens comme les anglais pour qu'ils puissent s'exprimer mais surtout, que nous nous partagions cette culture au-delà des frontières", prévoit Christophe Chalvidal, directeur de l'hôtel Imperator et membre de l'association. Créée il y a seulement quelques mois, l'association Ayuda a déjà de grandes ambitions pour promouvoir et protéger les cultures taurines.

Emeline Andreani

Emeline Andreani

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais