Actualités
Publié il y a 2 ans - Mise à jour le 13.01.2020 - abdel-samari - 1 min  - vu 1687 fois

NÎMES Laurent Noé, Dasen du Gard, réagit à la manifestation de ce matin devant le lycée Daudet

Laurent Noé est le DASEN du Gard (Photo: Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

Laurent Noé, le directeur académique des services de l'Éducation nationale, présent devant le lycée Daudet ce lundi matin s'exprime sur Objectif Gard.

"Même si les manifestations sont un droit sur lequel je ne reviendrais pas, je trouve scandaleux que tous les accès du lycée Daudet aient été bloqués ce matin. Il s'agit, rappelons-le, d'un établissement public", expose le responsable académique du Gard.

Par ailleurs, le Dasen du Gard rappelle "que la manifestation de ce matin ne portait pas de revendication particulière. On a cru comprendre qu'il s'agissait à la fois d'une opposition à la réforme des retraites et du nouveau baccalauréat pour lequel l'ensemble des syndicats a participé, dans le cadre d'une concertation, à son aboutissement."

Et de rajouter : "C'est assez surprenant de s'opposer à ce nouveau Bac alors qu'initialement nous avions proposé une formule de contrôles continus et finalement, après concertation et pour aller dans le sens des syndicats de l'enseignement, nous avons opté pour une version plus allégée avec des épreuves séparées pour permettre aux lycéens de l'aborder sans une pression trop forte comme les épreuves terminales."

Les forces de l'ordre sont intervenues ce lundi à 12h45 pour évacuer l'accès au lycée Daudet à Nîmes. Après plusieurs sommations de se disperser, les manifestants ont été repoussés par les policiers. Les élèves ont pu regagner les classes où des examens du bac se déroulent ce lundi après-midi.

Abdel Samari

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais