Actualités
Publié il y a 5 mois - Mise à jour le 12.06.2022 - corentin-corger - 2 min  - vu 254 fois

NÎMES Les Jeux paralympiques 2024 dans le viseur de Ridoine Messaoudi

Atteint d’infirmité motrice cérébrale (IMC), le Nîmois Ridoine Messaoudi pratique le boccia, un sport de boule apparenté à la pétanque. Le joueur français participera aux championnats d’Europe en Finlande du 26 juin au 4 juillet, mais rêve surtout des Jeux paralympiques de Paris en 2024. 

C’est désormais bien connu, un handicap n’empêche pas les activités sportives, et encore moins de participer à des compétitions. Ridoine Messaoudi en est la preuve. Ce jeune nîmois de 20 ans s’envolera fin juin pour la Finlande afin de participer aux championnats d’Europe de boccia (26 juin au 4 juillet). Ce sport de boule, apparenté à la pétanque, se pratique en individuel ou en équipe et se joue avec des balles en cuir.

Le sportif en fauteuil roulant peut lancer ses six boules avec la main, le pied ou à l'aide d'un appareil. C'est à dire utiliser une rampe pour déclencher le tir. Il y a deux mois, le Nîmois s’est démarqué en remportant le championnat de France de boccia BC1. "Riri", comme le surnomme ses proches, devra redoubler d’efforts lors des championnats d'Europe pour garantir sa place au prochain tournoi mondial à Rio en décembre 2022. Pour valider son ticket pour le Brésil, il doit terminer dans les trois premiers en Finlande. 

Objectif : les Jeux paralympiques 2024

Le jeune athlète doit à tout prix continuer sur sa lancée. Son rêve ultime c'est évidemment de se qualifier pour les Jeux paralympiques de Paris en 2024. La sélection pour cette olympiade se fera en octobre 2023. D'ici là, trois compétitions phares lui serviront de tremplin pour atteindre cet objectif. Après le tournoi continental et mondial, une dernière opportunité se présentera en 2023.

Un véritable challenge pour le jeune homme, mais selon Alexandre Trottier, président de l’Handi club Nîmois : "Ridoine est confiant. Il sort de son titre de champion de France et ses résultats depuis trois ans sont en constante progression." En plus de compter sur son talent et ses entraînements réguliers la semaine, le numéro trois français pourra également compter sur le soutien de son assistante sportive Solène Barraud qui l’accompagnera pour la prochaine compétition en Finlande.

« Ridoine est notre locomotive au sein du club »

Atteint d’infirmité motrice cérébrale (IMC) depuis son plus jeune âge, Ridoine Messaoudi a rejoint l’Handi club Nîmois à l’âge de 12 ans, où depuis six ans maintenant il pratique le boccia. Là-bas, il a pu s’entrainer sans relâche et avec facilité, notamment grâce à un partenariat entre son club, son établissement scolaire (l’IME la Cigale) et le comité départemental handisport où plusieurs emménagements ont été mis en place afin de favoriser son cursus d’étude et ses entraînements.

Une réelle fierté pour Alexandre Trottier qui a vu Ridoine grandir, "c’est l’aboutissement d'un travail fait par Ridoine et par tous les bénévoles qui nous ont aidés", commente-t-il. L'athlète a également inspiré beaucoup de jeunes dans sa situation à suivre ses pas et est devenu un moteur pour l’Handi club Nîmois, "il est notre locomotive au sein du club, comme une tête de gondole", continue Alexandre Trottier. Ridoine recevra un trophée prochainement : celui du joueur de l’année pour témoigner de ses prouesses sportives. 

Magda Soltani

Corentin Corger

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais