Publié il y a 1 an - Mise à jour le 22.02.2023 - Sacha Virga - 2 min  - vu 1432 fois

NÎMES Trois étudiantes en licence de psychologie à l'Université retenues pour un concours national

Je filme ma formation

Les trois étudiantes de l'Université de Nîmes en lice pour "Je filme ma formation"

- Gaëlle Bappel

Trois étudiantes en licence de psychologie à Unîmes iront à Paris fin mars dans le cadre du challenge "Je filme ma formation".

Elles s'appellent Erell, Yassmine et Mélanie et ont réalisé une vidéo de promotion de leur formation à l'université de Nîmes. Toutes trois en licence de psychologie, elles ont participé au challenge "Je filme ma formation". Ce concours permet aux participants de mettre en avant leur filière dans une vidéo de trois minutes à but pédagogique. Cela permet de faire découvrir les formations, leurs débouchés ainsi que les établissements qui les proposent. Au total, ce sont près de 500 films qui sont réalisés chaque année. 

Ce mardi matin, la diffusion de leur travail a été effectuée dans le nouvel amphithéâtre A5, sous les yeux des membres pédagogiques de l'école et de leurs camarades. Elles ont construit une émission télévisée, opposant les clichés que pouvaient avoir les lycéens. Leur projet est déjà assuré de figurer dans la sélection prévue le 23 mars prochain au Grand Rex à Paris à 14h. Le jury est présidé par l'animateur Guillaume Pley.

Interrogées juste après leur présentation, les trois jeunes filles ont saisi l'opportunité de ce challenge : "On était à la cafétéria ce jour-là. On a reçu un mail de Sylvain Olivier, le président en formation, on s'est dit "pourquoi pas ?" On a été vraiment attiré par le côté challenge, et la psychologie il y a vraiment beaucoup d'idées reçues et ça reste flou, on s'était dit qu'on pouvait apporter quelque chose de nouveau", explique Mélanie. "C'était aussi l'objectif d'aider les jeunes lycéens. Si on peut intervenir dans les lycées pour montrer notre vidéo, ce serait vraiment génial", ajoute Erell.

Elles ont eu beaucoup de travail, mais ont réussi à bien s'organiser, en plus de pouvoir compter sur les différents services de la faculté : "On ne pensait pas qu'au départ tout allait prendre une telle ampleur. On se disait qu'on allait faire notre vidéo avec le téléphone. Au final, l'équipe audiovisuelle et celle de communication nous ont soutenues, notamment sur le matériel", continue Erell.

Pour découvrir la vidéo réalisée : https://www.parcoursmetiers.tv/video/14524-etudier-la-psycho-cliche-vs-realite

Sacha Virga

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio