Actualités
Publié il y a 8 ans - Mise à jour le 04.10.2014 - thierry-allard - 1 min  - vu 196 fois

PONT-ST-ESPRIT Le Salon de la Femme « un moment important de convivialité »

(DR)

Le 4e Salon de la Femme se tient ce week-end au centre Pépin de Pont-Saint-Esprit.

« Il y aura principalement des stands de magasins de Pont-Saint-Esprit, présente Béatrice Redon, secrétaire de l’association Bouge Ta Ville, organisatrice de l’événement. Nous avons une nouveauté cette année, avec une créatrice de mode de Pont-Saint-Esprit qui tiendra un stand et qui va participer aux défilé de mode de samedi et dimanche. »

Le Salon de la Femme sera également l’occasion pour deux boutiques qui s’apprêtent à ouvrir sur la ville de faire « une prise de contact en avant-première » lors du salon, explique Béatrice Redon, en compagnie de boutiques déjà établies et d’associations spiripontaines.

« Faire connaître les boutiques spiripontaines »

Le tout « dans un but commercial : faire connaître les boutiques spiripontaines » pour l’organisatrice, le tout orienté vers les femmes. « C’est aussi un moment de convivialité, ajoute Béatrice Redon. On est dans une petite ville, c’est vraiment pour le tissu associatif, commercial et amical local, qu’on veut vraiment préserver. »

Une convivialité qui passe notamment par un grand repas/buffet le dimanche midi dans la cour du centre Pépin, sur réservation, pour lequel « il reste encore des places », note Béatrice Redon, qui attend « jusqu’à 2 000 personnes » sur l’ensemble du week-end.

Au centre Pépin samedi de 10h à 19h et dimanche de 10h à 13h et de 14h30 à 18h. Défilé de mode samedi et dimanche à 16 heures. Entrée libre et gratuite. Infos et réservations : 06 28 33 40 33.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Thierry Allard

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais