Publié il y a 1 an - Mise à jour le 01.03.2023 - TA - 2 min  - vu 535 fois

PRATIQUE Tabac, carburant, démarchage téléphonique : ce qui change ce 1er mars

Photo d'illustration : Yannick Pons

Qui dit nouveau mois dit changements : tour d’horizon des changements qui interviennent en ce 1er mars.

Le prix du tabac en hausse. Il coûte désormais plus cher de fumer, avec l’entrée en vigueur d’une nouvelle augmentation du prix du tabac ce mercredi. Désormais, le paquet de cigarettes Marlboro Red passe à 11,50 euros.

Le prix du carburant plafonné chez TotalEnergies. À compter de ce 1er mars, le prix du litre de sans-plomb et de gasoil est plafonné à 1,99 euros dans les stations du géant pétrolier français. Notez que la gamme de carburant Excellium n’est pas concernée par ce plafonnement.

Le démarchage téléphonique plus encadré. En vertu d’un décret qui rentre en vigueur ce 1er mars, le démarchage téléphonique est désormais interdit le week-end, et plus encadré en semaine. Ainsi, du lundi au vendredi, les appels devront être passés entre 10 heures et 13 heures ou entre 14 heures et 20 heures. Par ailleurs, il ne sera plus possible d’appeler plus de quatre fois par mois le même numéro. Les amendes pour le non respect de ce décret pourront aller jusqu’à 375 000 euros pour une personne morale.

Le taux d’usure augmente. Ce taux, fixé par la Banque de France, équivaut au taux d’intérêt maximum que les établissements de crédit sont autorisés à pratiquer. Il est revu chaque mois, et ce mois-ci il augmente : par exemple, pour les crédits immobiliers il passe de 2,75 à 3,67 % pour les prêts de moins de 10 ans, de 2,90 à 3,87 % pour ceux compris entre 10 et 20 ans, et de 3 à 4 % pour ceux de 20 ans et plus. Par ailleurs, le taux du prêt Action logement passe de 0,5 à 1,5 %

Les pensions complémentaires subissent une régularisation. L’organisme qui gère les retraites complémentaires du privé, l’Agirc-Arrco, va procéder à une régularisation enfoncions de la variation du taux de CSG. Si ce taux est en hausse, la pension de mars sera plus faible car cette hausse n’a pas été répercutée en janvier ni en février. À l'inverse, une régulation positive sera appliquée si le taux de CSG a baissé.

Les tests covid moins pris en charge. À compter de ce mercredi, la Sécurité sociale ne prendra plus intégralement en charge les tests covid des personnes vaccinées, sauf pour les mineurs, les soignants et les personnes de plus de 65 ans.

L’aide pour remplacer sa chaudière thermique en hausse. Désormais, elle passe à 5 000 euros pour passer d’une vieille chaudière thermique à une pompe à chaleur, et ce sans condition de revenu. Jusqu’à présent, le montant maximum était de 4 000 euros pour les ménages les plus modestes, et 2 500 euros pour les autres.

TA

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio